Jamal Malinzi, ancien président de la Fédération tanzanienne de football (TFF) et membre du comité exécutif de la FIFA, a été reconnu coupable d’un des 20 chefs d’accusation de corruption.

M. Malinzi était accusé de détournement de fonds et de blanchiment d’argent, mais il a été reconnu coupable de falsification de documents.

Le juge a ordonné à M. Malinzi de payer une amende d’environ 220 $ ou de purger une peine d’emprisonnement de deux ans.

Il était en détention provisoire depuis juin 2017 après son arrestation par le Bureau de prévention et de lutte contre la corruption du pays.

Bien que M. Malinzi ait accepté de payer l’amende, il a clamé son innocence tout au long de l’affaire et a affirmé que les accusations étaient « malveillantes ».

Le mois dernier, il a été sanctionné par la Fifa, l’instance dirigeante du football mondial, pour détournement de fonds et falsification de documents.

La Fifa lui a interdit de toute activité liée au football pendant dix ans et lui a infligé une amende de plus de cinq cent mille dollars américains.

bbc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here