Il faut le dire dire car le coronavirus cloue au sol 95 % des compagnies aériennes africaines
dans certaines localités des pays africains ont fermé leurs aéroports, contraignant les compagnies à annuler les vols interafricains et vers les autres continents.
Aujiourd’hui presque la flotte aérienne africaine est clouée au sol à cause de la pandémie de Covid-19 et les compagnies sont en péril, a indiqué l’Association des compagnies aériennes africaines (Afraa) jeudi 26 mars. « Aujourd’hui, 95 % de la flotte aérienne africaine est clouée au sol en raison de la pandémie, sauf des vols d’avions-cargos », a déclaré à l’AFP Abderrahmane Berthé, secrétaire général de l’Afraa, qui compte quarante-cinq compagnies membres sur le continent.
Des pays africains ont fermé leurs aéroports et leurs frontières à cause de la pandémie, contraignant les compagnies à annuler aussi bien les vols interafricains que vers les autres continents.
Les quarante-cinq compagnies membres de l’Afraa représentent 85 % du trafic interafricain avec 93 millions de passagers par an. L’Afrique ne représente que 2 % du transport aérien mondial, mais le trafic double tous les quinze à vingt ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here