Le chanteur algérien Idir, grand ambassadeur de la chanson kabyle et défenseur de l’identité berbère à travers le monde, interprète du célèbre “A Vava Inouva”, est mort samedi à Paris à l‘âge de 70 ans, a annoncé dimanche sa famille.

“Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir, le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa”, indique un message publié sur la page Facebook officielle du chanteur, qui vivait en France.

Idir, qui avait été hospitalisé vendredi à Paris, a succombé à une maladie pulmonaire et devrait être enterré en région parisienne, selon des proches. Sa mort a suscité une pluie d’hommages sur les réseaux sociaux.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here