De fausses rumeurs ont annoncé la mort su musicien camerounais Manu Dibango. Ces informations ont été relayées suite à son hospitalisation à cause du Covid-19.

Manu Dibango est l’auteur d’un des plus grands tubes planétaires de la musique world, avec “Soul Makossa” (1972). Étonnant destin pour cette face B d’un 45 tours dont le titre phare était un hymne pour l’équipe de foot du Cameroun à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations.

Repéré par des DJs new-yorkais, le titre a connu mille vies. Manu Dibango avait même accusé Michael Jackson de plagiat sur un morceau de l’album “Thriller”. Un accord financier avait finalement été trouvé.

vonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here