Pour des raisons de convenance personnelle, Joel Matip a mis une croix sur les lions indomptables du Cameroun. Depuis lors, plusieurs entreprises pour le ramener à de meilleurs sentiments ont été orchestrées sans grand succès. Voyage d’officiels de la FECAFOOT à Liverpool, coups de fils de quelques proches, visite de quelques sélectionneurs, mais rien. Le divorce semble consommé par les deux parties.

Courant cette semaine pourtant, le ministre des sports Narcisse Kombi Mouelle a reçu en audience Jean Matip, le géniteur des internationaux Camerounais Marvin et Joël Matip. Il n’y a nul doute que la situation du défenseur de Liverpool était au cœur des échanges.

Les deux hommes se sont vus ce mardi à Yaoundé dans le cabinet du patron des sports. “J’ai reçu hier en audience M. Jean MATIP, père des footballeurs internationaux Joël et Marvin MATIP, qui m’a remis en guise de cadeau symbolique de la part de son fils Joël MATIP, un ballon dédicacé de sa signature. Je lui ai adressé en retour mes félicitations pour les performances remarquables de ce dernier en club, notamment à Liverpool FC, avec lequel il a été sacré en 2019 Champion d’Europe. Enfin, je lui ai rappelé tout l’amour et les espoirs que le public camerounais porte sur son fils Joël MATIP en tant que Lion Indomptable.”

La dernière trouvaille des autorités est de mêler son géniteur aux pourparlers. De grandes échéances attendent le Cameroun. Notamment, l’organisation de la CAN 2021 et les éliminatoires de la coupe du monde 2022 qui s’annoncent relevées. Le Cameroun se retrouve dans le groupe D en compagnie de la Côte d’ivoire. C’est depuis la coupe du monde 2014 du fait des frustrations et des péripéties vécues dans la tanière, que le défenseur de 28 ans a pris ses distances.

Autre probable retour attendu, c’est celui de Nicolas Nkoulou. Ce dernier avait été reçu en personne en audience par le ministre des sports.

afriquesports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here