Sur RFI, l’ancien attaquant du Cameroun, Samuel Eto’o a rejetté l’idée défendue le président de la Fifa, Gianni Infantino, d’organiser la Coupe d’Afrique des nations tous les quatre ans.

Invité chez nos confrères de RFI, Samuel Eto’o n’a pas mâché ses mots pour étriller le projet de Gianni Infantino, président de la Fifa, d’organiser la Coupe d’Afrique des nations tous les quatre ans, au lieu du rythme bisannuel actuel.

“Est-ce l’intérêt des Africains d’organiser une CAN tous les quatre ans ? Je crois que c’est plutôt celui des Européens. Ils veulent avoir à disposition les Mohamed Salah, Sadio Mané ou Pierre-Emerick Aubameyang”, estime Samuel Eto’o dans l’émission “Le débat africain”. “La Fifa défend l’intérêt des clubs européens”, insiste l’ancien international.

“Il y a un partenariat gagnant-gagnant entre la Fifa et la CAF. Je suis proche de Gianni Infantino et d’Ahmad. Mais je crois que Gianni Infantino a manqué de tact”, affirme la star africaine du ballon rond.

Multiplier les revenus en divisant le nombre de CAN

Le 1er février à Rabat, au Maroc, Gianni Infantino a présenté plusieurs mesures pour accroître la compétitivité du football africain, en conclusion de la “mission” de six mois de supervision du fonctionnement de la Confédération africaine de football (CAF). Avec comme principale proposition, l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations “tous les quatre ans” au lieu de deux actuellement.

L’éventuel manque à gagner serait compensé par une meilleure exposition, a argué Gianni Infantino devant les dirigeants du foot africain : “Si on travaille ensemble, on ne va pas seulement doubler les revenus de la CAN mais on va les multiplier par 4 ou par 6 en présentant un produit pas seulement à l’Afrique mais au monde”.

La prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football au Cameroun en 2021. À cette occasion, elle se jouera à sa traditionnelle période de l’année, l’hiver, après un changement pour l’été lors de la CAN-2019 en Égypte.

France24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here