En raison de l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement en Chine, Pékin a annoncé, jeudi, l’annulation des très populaires festivités prévues à l’occasion du Nouvel an chinois. Dix-sept personnes ont déjà succombé au virus dans la région de Wuhan, dans le centre du pays, foyer de l’épidémie.
Alors que l’épidémie de coronavirus a déjà fait 17 victimes en Chine, la ville de Pékin a annoncé, jeudi 23 janvier, l’annulation des très populaires festivités prévues à l’occasion du Nouvel an chinois.

Le congé du Nouvel an démarre, vendredi, pour une semaine. Les Pékinois se rassemblent habituellement à cette occasion par centaines de milliers dans des parcs pour assister aux traditionnelles danses du lion et du dragon.

Depuis ce matin, plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter Wuhan, 11 millions d’habitants, en plein centre de la Chine. Les péages aux sorties autoroutières de la ville sont fermés.

Cette métropole des bords du Yangtsé est au cœur de l’épidémie qui, depuis décembre, a contaminé plus de 570 personnes et fait 17 morts, selon un dernier bilan, mercredi soir. Toutes les personnes décédées ont succombé à Wuhan ou dans sa région.

France24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here