Fin d’un faux suspense pour les membres du parti au pouvoir, qui sans surprise ont désigné mercredi Alassane Ouattara comme candidat à l’élection présidentielle.

Le RHDP réunit en Conseil politique à Abidjan, lui demande de briguer un troisième mandat.

Si il accepte, ADO, reviendrait sur sa décision du mois de mars, de laisser la place à la jeune génération, en se présentant au scrutin du 31 octobre prochain.
Il remplacerait ainsi son Premier ministre et candidat du RHDP, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet dernier.

Alassane Ouattara se laisse le temps du recueillement avant de répondre à la demande de ses partisans, auxquels il devrait s’adresser dans les prochaines semaines.

L’opposition ivoirienne, elle, avait déjà rejeté l’hypothèse d’une nouvelle candidature du Chef de l’Etat, qui dirige le pays depuis 10 ans.

De son côté le PDCI a déjà nommé Henri Konan Bédié, 86 ans et déjà candidat lors de trois dernières élections présidentielles ivoiriennes.

Les partis ont jusqu’au 1er septembre pour déclarer leurs candidats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here