Un des syndicats ivoiriens des agents de santé a dénoncé lundi le manque de moyens dans la lutte contre le coronavirus dans le pays qui a enregistré 165 cas pour un décès, selon le dernier bilan.

“C’est un cri du coeur. Il y a un manque criard de moyens, de matériel élémentaire, de gel, d’alcool, de combinaisons… Les quantités sont bien insuffisantes”, a dit à l’AFP le Dr Didier Seka, le porte-parole de la Plateforme des syndicats de la Santé et syndicats associés.

“Nous demandons des consommables, des masques, des gants, de l’alcool, de la javel. Il faut dévier une partie de l’industrie pour produire du gel, de la chloroquine, des masques. Tous les pays veulent la même chose en même temps. Il faut dévier l’industrie locale pour qu’elle le fasse”, a-t-il énuméré.

“Nous arrivons dans une nouvelle phase. Il faut faire vite. Il faut soigner les patients mais aussi protéger les soignants et les gens souffrant d’autres pathologies”, a-t-il ajouté.

avec afp

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here