Dictionnaire COVID : le lexique de la pandémie de A – Z

0
56

La pandémie actuelle du nouveau coronavirus qui a débuté en Chine en décembre de l’année dernière a secoué tout le monde entier. Des mesures telles que les restrictions de voyage, la fermeture des frontières, le confinement, couvre-feu ont été instaurées dans nombreux pays pour freiner la propagation du virus.

Le port de masques en public est désormais obligatoire dans presque tous les Etats et le télétravail pour limiter les déplacements est davantage recommandé.

La Covid-19 n’a pas seulement modifié nos habitudes sociales au quotidien, elle a également amené le public à s’approprier plus fréquemment des mots tels que la distanciation sociale et quarantaine.

Dans cet article, en utilisant le format de l’alphabet A-Z, nous énumérons les mots qui sont devenus partie intégrante de notre vocabulaire au fur et à mesure que nous apprenons à vivre avec le virus.

Asymptomatique : ce terme désigne une personne qui a la maladie, mais ne présente aucun symptôme.

Auto-isolement : mesure de prévention de la propagation d’une maladie infectieuse au cours de laquelle une personne atteinte décide de se séparer des personnes non infectées pendant la période de transmissibilité de la maladie.

Artemisia : c’est une plante aux airs de fougère issue de la pharmacopée traditionnelle chinoise, connaît un succès grandissant sur le continent malgré la polémique qui l’entoure. Elle a été utilisée pour fabriquer le traitement à base de plantes médicinales autoproclamé de Madagascar.

Ail : l’ail était l’un des nombreux remèdes naturels dont on vantait la capacité à prévenir, traiter ou guérir le coronavirus. Il n’existe cependant aucune preuve scientifique à l’appui de ces affirmations.

Blouse d’isolement : c’est une blouse qui protège une personne non infectée contre le contact avec des microorganismes et des liquides organiques lorsque des patients sont en isolement. Dans le contexte de la pandémie du coronavirus, ce sont les travailleurs de la santé qui portent la blouse. Par contre, lorsque des patients sont en isolement à l’hôpital et que les visites sont permises, les visiteurs doivent porter l‘équipement de protection individuelle nécessaire, dont la blouse d’isolement.

Covid-19 : c’est le nom de la maladie causée chez l’homme par le coronavirus SARS-CoV-2. Il s’agit de l’abréviation du terme “coronavirus disease 2019”, baptisée ainsi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Couvre-feu : cette mesure a été imposée dans de nombreux pays qui ont déclaré l‘état d’urgence.

Confinement : terme général utilisé pour décrire les restrictions de mouvement, de travail et de voyage imposées à toutes les personnes d’une communauté pour des raisons de santé ou de sécurité publique. De nombreux pays d’Afrique ont imposé une forme de confinement dans la lutte contre le coronavirus.

Contamination : envahissement (d’un organisme contagion ; d’un milieu) par des agents pathogènes ou des polluants.

Covid-Organic : le président malgache Andry Rajoelina a déclaré en avril dernier que son pays possède une solution pour enrayer le nouveau coronavirus. Baptisé Covid-Organics, c’est un remède traditionnel amélioré à la fois préventif et curatif. Madagascar a fourni à sa population et à plusieurs pays africains un breuvage à base d’artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, en affirmant qu’il prévenait et soignait le Covid-19.

Chloroquine : ce médicament est prescrit depuis plusieurs décennies contre le paludisme, un parasite véhiculé par le moustique. Plusieurs pays, inspirés par le professeur français Didier Raoult, ont tôt fait le choix de généraliser la prescription de l’hydroxychloroquine en milieu hospitalier. Cet antipaludique disponible sur le marché est au cœur d’une querelle internationale d’experts quant à son efficacité et son innocuité.

Dans cette catégorie, on peut aussi ajouter au vocabulaire du coronavirus le mot ChAdOx1 nCoV-19. C’est est un vaccin développé par l’université d’Oxford. Les premiers essais clinique sont en cours en Afrique du Sud.

>>> LIRE AUSSI : Afrique du Sud : manifestations contre les essais d’un vaccin Covid-19

Déconfinement : processus d‘élimination des restrictions liées aux déplacements et aux rassemblements qui avaient été imposées à une population pour des raisons de santé ou de sécurité publique. Ce terme lié à l‘épidémie de coronavirus fera son entrée pour le moment dans les versions numériques du Petit Robert.

Distanciation sociale : l‘éloignement social ou physique est une mesure préventive clé qui a été adoptée dans de nombreux pays. Il s’agit simplement de maintenir une distance de sécurité entre soi et les autres. Éviter de manière générale d‘éviter tout lieu de rassemblement.

Le terme médical “dépistage” est davantage utilisé dans le vocabulaire francophone. Il désigne l’action de vérifier la présence ou non d’une maladie et donc du virus covid-19 chez un individu.

Etat d’urgence sanitaire : c’est une disposition juridique exceptionnelle qui doit permettre à un État de faire face à une épidémie, pandémie ou catastrophe sanitaire mettant en péril le pays.

Éclosion : ce mot est utilisé lorsque de nombreuses personnes d’une communauté tombent soudainement malades. La pandémie de coronavirus a commencé par une épidémie dans la ville chinoise de Wuhan en décembre 2019.

Écraser la courbe : il s’agit de ralentir le taux d’infection (réduire le nombre de cas de pointe), afin que le système de santé ne soit pas débordé, c’est-à-dire que les hôpitaux traitent moins de personnes au fil du temps.

Les autres termes utilisés ici sont, entre autres, épicentreendémique et épidémieéquipement de protection individuelle (EPI).

Foyer d’infection : lieu précis où le nombre de cas d’une maladie infectieuse qui survient au cours d’une période déterminée est plus élevé que celui qui est attendu.

Les gens prononcent également le terme “FFP2” qui désigne le fameux masque de protection en forme de bec de canard, très convoité grâce à son indice de protection et de filtration très élevé contre le coronavirus.

Fermeture des frontières : après avoir décréter l‘état d’urgence sanitaire, plusieurs pays dans le monde ont procédé à des restrictions comme la fermeture de leurs frontières pendant plusieurs semaines pour tenter de freiner les déplacements dans la lutte contre la Covid-19.

Gestes barrières : ce terme désigne les gestes que chaque individu peut ou est invité à adopter pour réduire les risques de contamination pour soi et son entourage. Se laver régulièrement les mains, tousser/éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique sont trois gestes barrières classiquement préconisées pour tenter de faire barrière au Covid-19.

L’hydroxychloroquine : est un médicament indiqué en rhumatologie dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du lupus érythémateux disséminé pour ses propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices. Il est inscrit sur la liste des médicaments essentiels de l’OMS.

Les autres expressions ici peuvent être l’hygiène des mainshygiène respiratoire davantage utilisées en cette période.

Immunité collective : désigne un scénario dans lequel un nombre suffisant de personnes d’une communauté sont devenues immunisées contre une maladie, soit par exposition, soit par l’intermédiaire d’un vaccin. Quelques pays comme la Suède ont adopté cette approche.

Incubation : c’est la période qui s‘écoule entre le moment où une personne est infectée par une maladie et celui où elle commence à présenter des symptômes. La période d’incubation de 2 à 14 jours du Covid-19 a guidé des décisions clés comme la durée des quarantaines.

Interdiction : plusieurs pays ont eu recours à des interdictions pour empêcher la propagation de Covid-19 à partir de ce qu’ils considéraient comme des zones à haut risque. Ces interdictions comprenaient des limitations de voyager et s‘étendaient à l’interdiction de se réunir et de se déplacer à certaines heures.

L’infectiologie est une spécialité médicale traitant du diagnostic, du contrôle et du traitement des infections. Le travail d’un infectiologue consiste à prendre en charge des patients d’infections bactériennes, virales, fongiques ou parasitaires, notamment les plus complexes et difficiles à traiter, et les maladies infectieuses émergentes.

Les autres termes utilisés ici peuvent être l’isolementl’insuffisance respiratoire.

Kits : alors que les experts de la santé ont souligné que le dépistage était une stratégie clé dans la lutte contre la pandémie, les kits de dépistage sont devenus un atout très précieux et bientôt rare pour les systèmes de santé du monde entier.

Lavage des mains : la pratique de l’hygiène des mains, plus simplement désignée par « lavage des mains » consiste en l’application d’une série de mesures destinées à assurer la propreté des mains dans un objectif essentiellement sanitaire. Pendant cette période de crise, des messages de rappels étaient diffusés dans les médias pour se protéger contre la pandémie. Au moins 20 à 30 secondes sont recommandées pour ce geste à l’eau et au savon ou utilser une solution hydro-alcoolique.

Masques : le port de masques en public est devenu une mesure généralement acceptée pour prévenir la propagation du Covid-19. En effet, dans des pays comme l’Ouganda, le Tchad…c’est désormais un délit de ne pas porter de masque lorsqu’on sort de chez soi.

N95 : un respirateur spécial qui filtre les agents pathogènes viraux infectieux, afin que les porteurs ne puissent pas les inhaler. La forte demande pour ces masques chirurgicaux spéciaux a entraîné une pénurie de personnel de santé, qui en avait le plus besoin.

L’OMS : l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est l’organisation centrale qui dirige les efforts mondiaux de lutte contre le coronavirus. Cette agence des Nations Unies fournit des conseils et un soutien aux pays sur la manière de gérer la pandémie.

Pandémie : utilisée lorsqu’une maladie touche une très grande population, s‘étant propagée d’une communauté à plusieurs pays à travers le monde. L‘épidémie de coronavirus a été déclarée pandémie par l’Organisation mondiale de la santé en mars de cette année. L’OMS qualifie l‘épidémie de Covid-19 de pandémie depuis le 11 mars.

Le terme “patient zéro” désigne la première personne d’une épidémie à avoir été contaminée par un virus. L’objectif de la recherche du patient zéro n’est pas d’identifier un bouc émissaire, mais de trouver la source contaminante, le réservoir de la maladie ou encore les personnes ayant été en contact avec lui pour limiter al contagion. Dans le cadre du nouveau coronavirus, il existe de nombreuses théories quant à l’identité du patient zéro, mais rien d’officiel.

Perte d’emploi : les mesures prises pour empêcher la propagation de Covid-19, y compris les fermetures, les états d’urgence et les couvre-feux, ont déclenché des licenciements massifs, des réductions de salaire et des fermetures d’entreprises.

Depuis le début de la crise, le mot “pénurie” est également sur toutes les lèvres, et l’on parle surtout de pénurie de masques et de gels hydroalcooliques, des mots également inscrits dans le vocabulaire du coronavirus.

Quarantaine : mesure utilisée pour prévenir la transmission d’une maladie en séparant et en limitant les mouvements des personnes qui ont été exposées à une maladie contagieuse. De nombreux pays ont mis en place des installations de quarantaine pour surveiller les personnes entrant sur leur territoire.

>>> LIRE AUSSI : Sénégal : le président en quarantaine après contact avec un malade du Covid-19

Recherche des contacts : processus consistant à identifier et à tester les personnes qui ont été exposées à une maladie contagieuse comme le coronavirus. Cette mesure vise à prévenir la transmission de la maladie.

Rétablissement : alors que le coronavirus a causé près d’un demi-million de décès dans le monde, des millions d’autres personnes ont survécu à la maladie. Pour qu’une personne soit considérée comme ayant récupéré du Covid-19, elle doit avoir suivi le traitement recommandé pour les symptômes et avoir obtenu deux fois des résultats négatifs.

#RestezChezVous : hashtag utilisé sur les réseaux sociaux pour contraindre des milliers de personnes à rester chez eux (à la maison) pendant la période de confinement.

La Réanimation regroupe les techniques et procédés de correction des troubles physiologiques (comme le manque de respiration ou de rythme cardiaque) chez un patient en gravité aigüe d’une maladie.

Résilience : c’est est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l’événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d’une façon socialement acceptable.

Respirateur artificiel : appareil qui prend en charge le processus respiratoire des patients en difficulté. Il délivre de l’air dans les poumons par un tube qui est placé dans la bouche ou le nez et descend dans la trachée.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus : le Congo-Brazzaville lance son premier respirateur

Services essentiels : il s’agit des tâches nécessaires pour assurer la santé, la sécurité et la survie d’un individu ou d’une communauté, par exemple pour obtenir de la nourriture ou des médicaments. Lors des fermetures imposées par plusieurs gouvernements, l‘étiquette a également été étendue aux fonctions nécessaires pour faciliter la continuité du gouvernement et assurer le bien-être de la population.

Super spreader : anglicisme qu’on peut traduire par “super contaminateur” ou “super propagateur”. Ce terme désigne un malade qui contamine un grand nombre d’autres personnes. En l’absence de mesures de contrôle (isolement, protection, etc.), on estime qu’un malade atteint de Covid-19 contamine en moyenne deux à trois autres personnes.

Transmission : il s’agit de la propagation de la maladie d’une personne à une autre. Les modes de transmission courants que beaucoup de gens ont appris à utiliser et à comprendre sont la transmission par gouttelettes et la transmission communautaire.

Tracking : il consiste à tracer des individus par leur téléphone, via un dispositif de géolocalisation. Dans le cadre de la pandémie de coronavirus, ce suivi de la population permettrait de tracer les personnes infectées ou celles qui ont été en contact avec une personne positive.

Télé-enseignement : de nombreux pays dans le monde ont opté des programmes de télé-enseignement pour tenter de compenser la fermeture des établissements scolaires et universitaires. Toutefois, en Afrique, cette méthode se heurte à plusieurs écueils : la faible couverture dans certaines régions d’Afrique (zones rurales), ou son coût.

Télétravail : Étant donné qu’on ne doit pas sortir de chez soi par précaution, la majorité des gens ne pouvaient donc pas se rendre sur leur lieu de travail habituel, les obligeant à effectuer les tâches depuis chez eux, d’où le télétravail qui signifie travail à distance.

>>> LIRE AUSSI : Togo : des sociétés optent pour le télétravail

Unité de soin intensif (USI) : est un service de l’hôpital qui prodigue des soins de suppléance à une défaillance aiguë. Elle est la structure médiane entre les services de réanimation et les unités de soins continus, et prend en charge une défaillance unique sur une durée limitée. Depuis le début de la pandémie Covid-19, de nombreuses descriptions de séries de patients admis aux soins intensifs ont été publiées, permettant de mieux comprendre les formes sévères de la maladie.

Virus : c’est est un agent infectieux nécessitant un hôte, souvent une cellule, dont il utilise le métabolisme et les constituants pour se répliquer.

Virologie : est l’étude des virus et des agents infectieux associés. Elle cherche à décrire leurs structures, évolutions, les mécanismes leur permettant d’infecter les cellules et de mettre à profit les mécanismes cellulaires pour se reproduire, afin de les classer. Cette étude concerne aussi les maladies causées par les virus, les techniques pour les isoler et les cultiver, et leur usage en recherche et en thérapie. La virologie est généralement considérée comme une branche de la microbiologie ou de la pathologie.

Xénophobie : la peur d‘être infecté par le coronavirus a déclenché une discrimination à l’encontre des personnes perçues comme porteuses. L‘épicentre du virus s‘étant déplacé de la Chine vers l’Italie, l’Europe et les États-Unis, les ressortissants de ces pays ont été traités avec des attitudes négatives qui, dans des cas extrêmes, se sont transformées en attaques xénophobes dans le monde entier.

YouTube : les plateformes numériques comme YouTube, Zoom et TikTok sont apparues comme des lieux d’information, de vidéoconférence et de divertissement respectivement, à la suite des recommandations de rester chez soi imposées différents Etats dans le monde.

*Zoonose* : maladie infectieuse qui peut être transmise d’un animal à un humain, par un contact direct ou indirect ou par un vecteur. On pense que le virus qui provoque le Covid-19 est originaire des chauves-souris et s’est propagé à d’autres espèces avant que les humains ne le contractent.

Zone de déplacement libre  : c’est une zone comprenant au moins deux pays, provinces ou territoires où une maladie infectieuse donnée a été endiguée, dans laquelle les habitants peuvent voyager et où il n’y a plus de période de quarantaine obligatoire pour les voyageurs.

africanews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here