L’arrivée d’un nouveau né au monde est souvent synonyme de joie intense pour les parents, après des mois d’attente. mais le diagnostic d’une maladie à la naissance, telle que la drépanocytose , peut modifier la dynamique familiale au moment les nouveaux parents s’y attendent le moins.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît la drépanocytose comme une priorité de santé publique. L’Afrique compte plus de 200 000 bébés qui naissent chaque année avec la drépanocytose.
Environ 80 % des drépanocytaires dans le monde sont nés en Afrique subsaharienne. Sans traitement, plus de la moitié des enfants meurent avant l‘âge de 5 ans.

Le dépistage des nouveau-nés et le diagnostic annuel avec des soins complets améliorent le taux de survie et le Ghana fait partie des pays qui disposent de centres de traitement de la drépanocytose y compris des installations de dépistage des nouveau-nés.

Et pour renforcer la prise en charge, le gouvernement s’est associé à des organisations privées pour des essais cliniques avec nouveaux traitements biologiques.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose , focus sur le dépistage des nouveau -nés au Ghana.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here