La célèbre pyramide de Djoser en Égypte a été inaugurée. C’est l’une des plus ancienne construite de l’histoire du pays.

Cette structure vieille de 4 700 ans est située au sud du Caire, dans l’ancienne capitale de Memphis, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

“Ce projet a débuté en 2006, ce qui signifie 14 ans de travaux de restauration passés pour cette grande antiquité. Il a coûté à l‘État plus de six millions d’euros. Le processus de restauration s‘était arrêté de 2011 à 2014, puis nous sommes revenus en force pour le terminer selon les normes de l’UNESCO”, déclare Mostafa Madbouli, Premier ministre égyptien.

“Imhotep a construit ces tombes à partir du calcaire. Aujourd’hui, nous célébrons l’achèvement du projet de rénovation et de restauration des premiers et plus anciens vestiges de pyramides en Égypte”, révèle Khaled al-Anani, ministre égyptien des Antiquités.

La pyramide fait environ 60 mètres de haut. Ce monument a été construit vers 2700 avant J.-C. par le célèbre architecte Imhotep, au-dessus d’une cavité de 28 mètres de profondeur abritant un tombeau en granit rose.

“Des pierres sont tombées du plafond funéraire de la tombe, et le toit a été renforcé par des fermes métalliques pour empêcher toute chute de pierres. De plus, le corps de la pyramide lui-même a été renforcé et protégé pendant la période allant de 2006 à aujourd’hui”, explique Sabry Farag, directeur général du site archéologique de Saqqarah.

Le site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, constitue la première nécropole familiale d‘Égypte, une pratique introduite par le pharaon Djoser.

Ces dernières années, les autorités ont accru la publicité autour des découvertes archéologiques dans l’espoir d’attirer les touristes qui ont déserté l‘Égypte en raison des troubles liés à la révolte de 2011.

africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here