Le Festival de Cannes n’aura pas lieu cette année, mais ses organisateurs ont décidé de publier le 3 juin une sélection officielle avec 56 films pour soutenir « leurs » films autrement. Cependant, le documentaire En route pour le milliard, du cinéaste congolais Dieudo Hamadi, est l’un des trois films africains qui porteront fièrement le label « Cannes 2020 ».

Coproduit par la France, la République démocratique du Congo (RDC) et la Belgique, c’est le premier film de la RDC en sélection officielle dans l’histoire du Festival de Cannes. En route pour le milliard, du cinéaste congolais Dieudo Hamadi, raconte l’histoire des victimes de la guerre des Six Jours, à Kisangani, en RDC. En effet, en 2000, la ville de Kisangani, en RDC, fut le théâtre d’affrontements entre deux groupes rebelles congolais alliés à l’Ouganda et au Rwanda. Depuis, l'”Association des Victimes de la Guerre des Six Jours” lutte pour la reconnaissance de ce conflit et demande réparation pour les préjudices subis. Lassés par des années de lutte infructueuse, les membres de l’Association ont aujourd’hui décidé de prendre leur destin en main : après un long voyage sur le fleuve Congo, ils iront faire entendre leurs voix à Kinshasa, au cœur des institutions du pays.

vonews.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here