Albert Roger Miller (son vrai nom) est né le 20 mai 1952 à Yaoundé. Adolescent au talent précoce, il affine sa technique et son sens du but, à partir de treize ans, au sein de l’Éclair de Douala, club qu’il rejoint en 1965. Il évolue ensuite avec les Léopards de Douala (1970-1972) et remporte le Championnat du Cameroun en 1972. Transféré au Tonnerre de Yaoundé, il brille en 1975 : il tient un rôle clé dans la victoire de son équipe lors de la première Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe.

“Le footballeur camerounais Roger Milla, attaquant à la technique impeccable, redoutable buteur, compétiteur-né, célèbre pour sa longue carrière – il participa à la Coupe du monde en 1994, à quarante-deux ans –, fut la star de la Coupe du monde 1990, en Italie, quand le Cameroun devint la première équipe africaine à atteindre les quarts de finale de cette compétition. Roger Milla reçut à deux reprises le ballon d’or africain (1976, 1990)” renseigne universalis.fr.

Le site internet explique : “Vedette en Afrique, Roger Milla décide de gagner l’Europe pour donner une nouvelle impulsion à sa carrière. Il part donc pour la France, où il évoluera successivement à Valenciennes (1978-1979), Monaco (1979-1980), Bastia (1980-1984), Saint-Étienne (1984-1986) et Montpellier (1986-1989). Ses débuts dans l’Hexagone sont difficiles et il ne s’épanouira guère dans le Championnat de France, du moins en première division. Il remporte néanmoins la Coupe de France avec l’A.S. Monaco en 1980, puis avec Bastia en 1981 : cette année-là, il inscrit pour l’équipe corse le but de la victoire face à Saint-Étienne en finale (2-1). Il n’hésite pas, en 1984, à signer à Saint-Étienne, club pourtant relégué en deuxième division ; il inscrit de nombreux buts sous le maillot des Verts. Puis, en 1986-1987, il est l’un des grands artisans de l’accession de Montpellier en première division”.

vonews.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here