La première femme nigériane ayant piloté un hélicoptère [de combat] est morte ce mardi 14 juillet 2020 suite à un accident de route au Nigeria. Selon le communiqué de la ‘Force aérienne du Nigeria’ (NAF), l’accident s’est produit sur une route de Kaduna dans l’extrême nord du pays. Tolulope Arotile, âgée de 23 ans, n’a pas survécu à ses blessures subies dans l’accident. Elle est décédée ainsi après 3 ans de service salutaire.

Et en trois ans de service au sein de la NAF, la jeune femme de 23 ans a livré plusieurs combats dans le nord et écrasé du haut de son engin de nombreux éléments de groupes jihadistes dont Boko Haram et ISWAP qui endeuillent quotidiennement les populations du nord nigérian. Des souvenirs qui sont loin de s’effacer si vite de la mémoire de ses collègues. Ainsi qu’en témoigne la flopée d’hommages sur les réseaux sociaux aussi bien d’anonymes que de hautes personnalités.

La défunte était l’un des 13 pilotes intronisés au siège de la NAF, à Abuja, le mardi 15 août 2019. Arotile a obtenu son diplôme de meilleur étudiant en vol de la Force aérienne nigériane en 2017.

vonews.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here