De la peinture rouge jetée sur la statue d’Hubert Lyautey, l’ancien gouverneurs français de colonies au Maroc, en Algérie, à Madagascar et en Indochine et finalement ministre à Paris durant la première guerre mondiale.

Il s’agit d’une nouvelle manifestation du rejet des figures esclavagistes et colonialistes nés après que l’Afro-américain George Floyd a été tué par un policier blanc.

Manifestations aussi à Lille, dans le nord du pays devant la statue de Faidherbe responsables de massacres de plusieurs dizaines de milliers de personnes dans l’actuel Sénégal.

À Paris encore, les protestataires s’en sont également pris à la figure du philosophe Voltaire dont une partie de la fortune reposait sur le pacte colonial.

Face aux appels des afro-descendants en France comme aux Antilles à décoloniser l’histoire, le président français Emmanuel Macron a dit qu’il ne déboulonnera pas de statue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here