Guinée équatoriale : cinq marins enlevés dans les eaux territoriales

0
13

Cinq marins, dont un équato-guinéen et trois russes, ont été kidnappés dans l’attaque de deux navires dans les eaux territoriales équato-guinéennes, ont annoncé la radio d’Etat et l’ambassade russe lundi.

“A l’aube du 9 mai, deux attaques pirates se sont produites contre des navires marchands, les pirates sont partis en emportant cinq membres des équipages dont quatre étrangers et un Equato-Guinéen”, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué lu à la radio.

Deux autres marins étrangers ont été blessés par balles lors des attaques et sont actuellement hospitalisés à la clinique Paz de Malabo, selon le même communiqué.

L’ambassade de Russie à Yaoundé, qui couvre la Guinée équatoriale, a précisé dimanche que trois Russes avaient été kidnappés et deux autres blessés.

“Le navire Rio Mitong, amarré dans le port de Malabo, a été attaqué par des pirates qui ont enlevé un citoyen russe, deux autres Russes ont été blessés”, affirme l’ambassade, tandis qu’au “port de Luba, à 40 kilomètres de la capitale Malabo, des pirates ont aussi attaqué le navire Djibloho et kidnappé deux Russes qui étaient à bord”.

Le Golfe de Guinée, qui s‘étend des côtes du Sénégal à celles de l’Angola en passant par celles du Nigeria, sur 5.700 km, est devenu ces dernières années un repaire de pirates et le nouvel épicentre de ce type d’attaques, pillages de navires et kidnappings contre rançons, ravissant la vedette au Golfe d’Aden.

Le Gabon, voisin de la Guinée équatoriale, a répertorié deux attaques depuis le début de l’année, dont une début mai qui s’est soldée par l’enlèvement de six marins au large de Libreville.

avec AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here