En Guinée, les sages de la Basse Côte, du Fouta et de la Forêt appellent à ne pas voter le 1er mars, pour les élections législatives couplées au référendum constitutionnel.

La rencontre a eu lieu chez El Hadj Sekhouna. Les sages ont réitéré leurs oppositions au référendum visant à modifier la constitution guinéenne et appellent à ne pas voter le 1er mars.

Réunis à Tanéné sur la situation politique du pays, El Hadj Ousmane Baldé, El Hadj Sékhouna Soumah et compagnie ont fait une déclaration dans laquelle ils ont appelé au « refus systématique de toute prolongation du second et dernier mandat du chef de l’Etat sortant qui finit en décembre 2020 ».

laguinee224.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here