L’organisation mondiale de la santé (OMS) insiste sur la nécessité de rester prudent, quant à l’usage de l’hydroxychloroquine, médicament contre le paludisme, pour lutter contre la COVID-19.

Le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus indique que ce médicament n’a pas encore été jugé efficace.

“Nous avons encore un long chemin à parcourir dans cette pandémie. Au cours des dernières 24 heures, 106 000 cas ont été signalés à l’OMS, soit le plus grand nombre en un seul jour depuis le début de l‘épidémie “, a-t-il déclaré.

Des propos qui viennent comme alimenter la polémique, quelques jours après l’annonce faite par le président américain Donald Trump, dans laquelle il affirme lui-même être un consommateur de l’hydroxychloroquine. Une annonce qui a surpris les membres de son administration selon associated presse.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here