Vonews Afrique

100 jours après la notification du premier cas de COVID-19, le monde a connu une transformation importante. Des changements imprévus et encore imprévisibles ont touché tous les aspects de la réalité économique, politique et sociale mondiale. Au cours d’un sommet numérique international d’une semaine (du 15 au 19 juin), des experts en affaires, en éducation, en santé et en relations internationales représentant 20 pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Nord et du Sud discuteront des enseignements tirés de ces 100 jours de pandémie et formuleront des recommandations pour façonner la nouvelle norme.

Le sommet démarrera en mettant en scène ce que le monde et ses économies vivent et souffrent en raison de la pandémie mondiale de coronavirus. Chaque pays doit protéger ses citoyens dans la pandémie actuelle et contre les futures épidémies. Cela a provoqué un mélange de politiques spécifiques et d’actions universelles, dont certaines ont le potentiel de tendre les relations avec les partenaires commerciaux antérieurs à COVID-19, les partenaires commerciaux souhaités et les voisins géographiques.

La crise économique consécutive à la pandémie a mis en lumière divers problèmes et questions : de plus en plus d’experts et d’hommes d’affaires font des déclarations contre les sanctions et autres restrictions politiques interrompant le commerce mondial libre et équitable, en particulier celles entre les pays européens et la Russie et l’Iran. ”# BWA soutient la demande de Gerhard # Schröder pour la sortie de l’Allemagne des sanctions contre la #Russie. L’espace économique russe recèle un grand potentiel pour le DT. Entreprises que nous devons utiliser pour reconstruire après # Corona.”

Michael Schumann, le président de la BWA, parlera de l’impact de la pandémie sur le commerce et l’économie internationaux lors du sommet mondial de l’impact Covid-19 le 17 juin. Un membre de la Bundestag allemande Stefan Keuter et la chercheuse Mirijam Zwingli discuteront des mesures préventives et réactives prises par le gouvernement. Le journaliste Stephan K. Ossenkopp, le professeur Zoran Vitorovich, Yulia Afanaseva et Andrey Gorokhov parleront de la nouvelle normalité en géopolitique et diplomatie scientifique.

Les pays africains revoient le rôle de la France et de la monnaie CFA dans leurs politiques. Laurence Ndong, une femme politique et éducatrice du Gabon, le professeur José Malemulane du Mozambique, et Nathalie Yamb, politicienne de Côte d’Ivoire développeront ce sujet le 17 juin.

La situation en Amérique du Sud, spécialement en Chilie, au Brazil, et en Argentine sera abordée par Marco Enríquez-Ominami ancien candidat aux élections présidentielles et leadeur du groupe Grupo de Pueblo, par l’ancien Secrétaire Exécutif à OCLAE (Organisation Continentale et Caribéenne des Étudiants d’Amérique Latine) Henrique Domingues et co-fondateur de Pacifica Yamil Quispe.

Sergey Brilev, président de la Global Energy Association, prononcera un discours sur l’avenir du développement durable compte tenu des tendances émergentes du secteur de l’énergie.

La perception du Moyen-Orient et des pays arabes sera fournie par la délégation honoraire du Yémen représentée par le chef du comité de plaidoyer du Parlement des jeunes BRICS Mogib Hassan et le député Dr Fouad AlGhaffari, Abdalla Al Kaeath de l’Irak et Dina Rashad d’Egypte.

La situation en Inde et dans les pays BRICS sera discutée par Purnima Anand (BRICS International Forum), Amitava Mukherjee, Prof. Jagdish Khatri, Shivani Rai, Apoorv Garg et Summi Taneja.
Les leçons apprises en Italie, en Serbie et au Royaume-Uni seront présentées par le gestionnaire de crise Marco Filipe, la députée serbe Marija Janjusevic, les experts du changement Vaiva Adomaityte et Henry Chuks et l’expert IoT Nikolay Kazantzev.

Des discussions d’experts examineront l’état actuel et ce qui est à venir – les conséquences – ainsi que la manière dont les économies mondiales peuvent tracer la voie de la reprise et d’une nouvelle normalité robuste.

Équilibrer les besoins et la sécurité d’une nation avec les relations internationales nécessitera une gestion minutieuse et, dans certains cas, une révision des approches utilisées au niveau mondial ainsi que des rôles des différents États. Les manifestations qui éclatent en Europe, aux États-Unis et dans d’autres pays du monde montrent qu’il existe de graves clivages dans les sociétés et de nombreux citoyens ne sont pas satisfaits des décisions prises par ceux à qui le pouvoir a été délégué. Rester chez soi et s’adapter aux nouvelles réalités a incité les gens du monde entier à repenser les informations présentées par les médias, à faire leurs propres recherches et à tirer des conclusions qui remettent en question de nombreux aspects de la gouvernance et des relations internationales. Outre les effets négatifs, la pandémie a également créé des opportunités de redémarrage, mais la question clé demeure – à quoi ressemblerait le monde post-pandémique et les citoyens auraient-ils plus de chances de façonner cette nouvelle norme également.

Des experts dans les domaines du conseil en gestion et de la gestion du changement guideront le public à travers des stratégies pratiques qui rendront les organisations et les opérations commerciales robustes, ainsi qu’hyper-vigilantes et préparées aux futures épidémies ou cygnes noirs.

«Cent jours de COVID-19 ont mis en évidence l’énorme importance de la résilience des entreprises et de l’adaptabilité au changement au sein de la structure organisationnelle. Cependant, l’incertitude au sein de l’entreprise a été causée par des changements dans la situation politique, le commerce international et l’impact réglementaire mettant en évidence les opportunités futures pour le modèle de gouvernance mondiale et la coopération entre tous ces secteurs. L’événement d’une semaine vise à discuter précisément à quoi devrait ressembler ce nouveau modèle de norme et quelles leçons nous ont donné 100 jours de COVID-19 », – explique Vaiva Adomaityte, PDG d’ADMIS Consultancy et membre du Summit Organizing Committee.

Le comité d’organisation du Global Impact Digital Summit est une équipe internationale représentant le BRICS International Forum (Inde), ADMIS Consultancy (Royaume-Uni), BWA (Allemagne), l’Association for Free Research and international Cooperation (Mozambique), Center for Social and Cultural Initiatives (Russie), International Business Acceleration Center (Russie), Center for Geopolitical Studies (Serbie).

VOUS VOULEZ PARTICIPER ?

Plus d’informations peuvent être trouvées ici: https://www.facebook.com/ADMIS.consultancy/
Vous pouvez vous inscrire ici : https://www.crowdcast.io/adomaityte-vaiva

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here