Une femme de 40 ans a été hospitalisée en Chine pour des douleurs abdominales. Elle souffrait d’un bézoar, lié à ses habitudes alimentaires…

Savez-vous ce qu’est un bézoar ? Cette curiosité médicale – qu’on retrouve le plus souvent dans l’estomac – correspond à une masse solide et dure : celle-ci peut se composer de matières végétales impossibles à digérer (pelures, graines… on parle alors de phytobézoar), de cheveux (trichobézoars) ou encore de résidus de médicaments agglomérés (pharmacobézoars).

Généralement asymptomatiques, ces ” boules ” gastriques peuvent toutefois provoquer des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et une perte de poids. Plus rarement (lorsque le bézoar est très volumineux et/ou mal placé), on peut observer une ulcération, une obstruction intestinale ou encore une péritonite.

Le journal AsiaWire relate justement un cas intéressant : dans l’est de la Chine, Mme Zhang (âgée de 40 ans) se rend à l’hôpital car elle souffre de vives douleurs abdominales. Grâce à une endoscopie, les médecins découvrent une masse d’environ 5 centimètres de diamètre en plein milieu de son estomac – un bézoar.

Des analyses complémentaires révèlent qu’il s’agit d’un phytobézoar et, plus spécifiquement, d’un diospyrobézoar : cette masse compacte se développe en raison d’une forte consommation d’un fruit cultivé en Asie – le kaki. Interrogée quant à ses habitudes de vie, Mme Zhang reconnaît effectivement adorer les kakis… ainsi que la viande de crabe. CQFD !
Tout est bien qui finit bien : le bézoar de Mme Zhang est détruit grâce à une ultrasonothérapie (thérapie aux ultrasons). Et on image que la quadragénaire ne mangera pas un kaki de sitôt…

Topsante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here