Italie : Relance du débat sur le racisme après le meurtre d’un cap-verdien

0
96

Le passage à tabac d’un jeune d’origine cap-verdienne rouvre le débat sur le racisme en Italie.

L’assassinat de Willy Monteiro Duarte près de Rome, touche une corde sensible. Alors que le bureau du procureur a écarté le motif racial, la famille du jeune homme de 21 ans attend que justice soit rendue.

L’accusation pourrait passer du meurtre pré intentionnel au meurtre volontaire. La police a également ouvert une enquête pour insultes racistes sur les réseaux sociaux. Une preuve de plus que le phénomène migratoire est mal compris dans le pays.

Daisy Osakue, une athlète italo-nigériane de 24 ans, détient le record national du lancer du disque. En 2018, elle avait failli manquer les championnats d’Europe à Berlin après une agression par un groupe d’adolescents, qui lui avaient balancé un œuf dans l’oeil d’une voiture en marche.

“Je sais que l’Italie a besoin de temps pour développer une pleine conscience de l’immigration. Je fais partie de la première génération d’enfants d’étrangers qui sont devenus des citoyens italiens naturalisés. La bonne nouvelle est que nous avons encore du temps pour une intégration complète. Des épisodes horribles se produisent tous les jours. Le plus important est de ne pas tout voir en noir et blanc, en bien ou en mal, mais de se serrer les coudes pour que ces crimes ne se reproduisent plus”.

La prise de conscience sur le besoin d’une meilleure intégration des minorités, beaucoup plus répandue dans d’autres pays, semble être une course de longue haleine en Italie…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here