L’ancien président des États-Unis a visité son village en marge d’un séjour au Kenya. L’excitation s’est emparée du petit village de Kogelo dans l’ouest du Kenya alors que le plus célèbre de ses fils, Barack Obama, a foulé sa terre natale après 12 ans.

Selon la Bbcafrique, l’ancien président des États-Unis a visité son village ancestral en 2006 lorsqu’il était sénateur américain.

Arrivé samedi au Kenya, il devrait inaugurer un projet de jeunes dirigé par sa sœur. Connue sous le nom de Fondation Sauti Kuu, ce projet sera un centre sportif et de formation professionnelle.

L’arrivée de l’ancien président au Kenya a été discrète contrairement à sa visite de 2015 alors qu’il était encore au pouvoir. Il a rencontré dimanche Uhuru Kenyatta, le président du Kenya.

Selon des médias locaux, un cordon de sécurité a été mis en place, mais il n’a pas découragé les commerçants locaux de vendre des marchandises commémoratives, dont des drapeaux américains.

Les journaux tanzaniens ont indiqué qu’avant de se rendre dans son village, M. Obama et sa famille ont passé huit jours dans le célèbre parc national du Serengeti.

Un journaliste de la BBC a partagé un tweet montrant les titres des journaux que certains Kenyans voient comme des Tanzaniens qui jubilent du fait d’avoir accueilli l’ancien président avant le Kenya.

Barack Obama se rendra en Afrique du Sud après sa visite au Kenya pour donner la conférence annuelle de la Journée Mandela mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here