L’armée tchadienne et des éléments de Boko Haram se sont longuement affrontés ce lundi 23 mars là Bouma, une localité du lac Tchad. De sources concordantes, les affrontements ont duré plusieurs heures avant que l’armée ne parvienne à repousser les assaillants.

Les assaillants sont arrivés tôt lundi 23 mars au matin à bord de barques motorisées et ont attaqué par surprise les forces tchadiennes, qui ont riposté. Mais au lever du jour, les combats ont redoublé d’intensité, obligeant les loyalistes à appeler du renfort. Mais les jihadistes ont résisté.

L’aviation est ensuite entrée en action pour disperser les assaillants qui se sont En milieu d’après-midi, les forces tchadiennes ont finalement repris le dessus et ont obligé l’ennemi à battre en retraite. « Il y a eu de la casse. Aussi bien des civils que des militaires » confie un officier joint par RFI.

Jusqu’en fin de journée, les opérations de ratissage et d’évacuation des blessés étaient en cours. L’état-major général des armées indique ne pas encore disposer de bilan parce que le ratissage n’est pas encore terminé.

rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here