Le pape François demande la fin des violences en Libye. « J’exhorte les organismes internationaux et ceux qui ont des responsabilités politiques et militaires à relancer avec conviction et résolution la recherche d’un chemin menant à la fin des violences, et conduisant à la paix, à la stabilité et à l’unité du pays », a déclaré le pape depuis une fenêtre du palais apostolique dominant la place Saint-Pierre.

La pandémie du Covid-19, a dénoncé le pape François, a « aggravé » les conditions « déjà précaires » des « milliers de migrants, réfugiés, demandeurs d’asile et personnes déplacées en Libye, (…) les rendant plus vulnérables aux formes d’exploitation et de violence. Il y a cruauté ! »

Il a aussi exprimé sa forte préoccupation pour tous les migrants, réfugiés et personnes déplacées dans le pays, car “la situation sanitaire a aggravé leurs conditions de vie déjà précaires, les rendant plus vulnérables à des formes d’exploitation et de violence”.

vonews.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here