Au moins 12 civils ont péri dans une attaque menée dimanche par des bandits armés à la frontière nigérienne . L’information a été confirmée par des sources concordantes, selon la presse malienne. 

Des bandits armés à moto ont fait irruption dans la localité d’Injagalane”, à l’ouest de Menaka , à la frontière nigérienne et ont ouvert le feu sur des civils.

Dans un communiqué conjoint , le MSA (Mouvement pour le salut de l’Azawad, issu de l’ex-rébellion) et le Gatia, pro- gouvernementale précisent que l’attaque a visé les civils de la communauté Ibogholitane et Idarfane faisant 12 morts au moins . Trois véhicules ont été incendiés.

L’attaque a été confirmée par un responsable du gouvernorat de Menaka. Ces bandits armés appartienne à un réseau criminel opérant le long de la frontière Mali-Niger .

A l’ approche des élections générales , la situation reste toujours instable dans le centre et le Nord du Mali , en proie à des attaques terroristes et des affrontements intercommunautaires qui ont fait des centaines de morts.

Candidat à sa propre réélection Le Président IBK doit faire face à 23 autres prétendants dont des poids lourds tels que l’ancien ministre et candidat malheureux en 2002, 2012 et 2013, Soumaïla Cissé et l’ancien premier ministre Modibo Sidibé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here