Le président sénégalais Macky Sall a quitté Nouakchott ce mardi soir au terme d’une visite de 48 heures largement dominée par les questions économiques avec à la clé, la signature de six accords de coopération en matière des transports, des mines, de l’énergie, de la transhumance mais surtout en matière de pêche.

Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani et son homologue sénégalais Macky Sall ont revu le cadre de leur coopération en matière de pêche. Le chef de l’État sénégalais a salué le geste de son homologue mauritanien qui a annulé les amendes infligées à ces pécheurs pour violations des accords sur la pêche pêche, ainsi que l’ouverture d’une nouvelle page entre les deux pays dans ce secteur vital.

« Je pense qu’après cette visite, nous pouvons être fiers de parler à nos compatriotes pêcheurs, même si j’ai condamné fermement leur action, car ce n’est pas par la violence que l’on règle les questions. Nous ouvrons une nouvelle page dans la gestion des accords de pêche entre les deux pays », a affirmé Macky Sall.

Pour le président Ghazouani, les mesures prises pour les pêcheurs sénégalais, traduisent l’attachement de la Mauritanie aux liens séculaires qui unissent les deux peuples. Un sentiment partagé par Macky Sall qui pointe l’aide apportée aux éleveurs mauritaniens durant la Tabaski.

« Nous avons fait la même chose pour la transhumance du bétail. Nous avons élargi aussi le temps qu’il fallait aux éleveurs mauritaniens qui amenaient leur bétail pendant la Tabaski et ils auront au moins 45 jours après la fête et 45 jours avant de façon à travailler de façon à travailler plus tranquille », a expliqué le président sénégalais.

Les deux chefs d’État ont aussi réitéré leur détermination dans la lutte contre le terrorisme dans en Afrique de l’ouest et dans le Sahel.

rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here