Au moins quatre personnes sont mortes samedi quand leur véhicule a sauté sur un engin explosif enfoui sur une route déserte dans la région nigérienne de Diffa (sud-est) proche du Nigeria, a indiqué dimanche un élu local.

“Le nombre de morts est de quatre. L’explosion a eu lieu à l’ouest (de la commune) de Toummour et leur destination était Bosso”, a déclaré Bako Mamadou, maire de Bosso, une ville souvent ciblée par des attaques du groupe jihadiste nigérian Boko Haram.

Le véhicule qui a sauté transportait notamment des élèves et des étudiants qui rentraient chez eux après la fermeture des écoles du Niger pour deux semaines dans le cadre de la prévention du coronavirus dont un deuxième cas a été enregistré samedi dans le pays, selon une source locale.

“Plusieurs blessés” ont été dénombrés dans l’explosion qui a creusé un cratère de plus d’un mètre de diamètre au milieu de la route, a-t-elle noté.

Diffa est une région riveraine du Lac Tchad, à cheval entre le Niger, le Nigeria et le Tchad, exposée depuis quatre ans aux raids meurtriers de Boko Haram, affilié au groupe Etat islamique. Le 20 mars, le ministère de la Défense du Niger a annoncé avoir tué une “figure de proue” du groupe, Ibrahi

avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here