Les troubles se poursuivent au Nigeria. Au moins 66 personnes ont été retrouvées mortes dans le nord-ouest du pays, à la suite d’une attaque criminelle, a annoncé vendredi 15 février le gouverneur de l’Etat de Kaduna, à la veille de l’élection présidentielle.

“Nos agences de sécurité ont retrouvé 66 cadavres tués par des criminels et dispersés dans le district de Kajuru”, a écrit Nasir El-Rufai, gouverneur de l’Etat de Kaduna, sur sa page Facebook“Parmi les victimes se trouvent 22 enfants et 12 femmes”, ajoute le gouverneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here