Jeudi soir, des combattants djihadistes ont attaqué Maiduguri la ville du nord-est du Nigeria, alors que les habitants préparaient les célébrations de la fête musulmane Eid al-Aldha.

Selon les services d’urgence 3 roquettes ont été tirées depuis la périphérie de la ville, faisant 4 morts et 3 blessés. Jusqu’à présent, l’attaque n’a toujours pas été revendiquée.

Maiduguri, au cœur de l’État de Borno, n’est pas étrangère aux attaques des djihadistes.

Pas plus de 24 heures avant ce dernier attentat, c’est le convoi du gouverneur de l’Etat Babagana Zulum, qui a été touché par des tirs de mitrailleuses.

Le nord Est du Nigeria abrite le mouvement terroriste Boko Haram fondé en 2009.

L’organisation s’est depuis étendue aux pays voisins, le Cameroun et le Tchad.

Au cours de la dernière décennie, les violences commises par le groupe ont provoqué le déplacement de plus de 2 millions de personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here