A la Une : une journaliste britannique sanctionnée pour un article sur le coronavirus en Egypte, révision constitutionnelle adoptée par le Parlement en Côte d’Ivoire,  grève contre l’élargissement de l’impôt unique sur les traitements et salaires en Burkina Faso, l’Assemblée lève l’immunité d’Agbéyomé Kodjo en Togo, l’ancien chef de guerre congolais Thomas Lubanga libéré après 14 ans de prison, le procès de l’ex-chef de la police algérienne révèle un véritable système de corruption, les Chinois partagent leur expérience aux Africains sur le coronavirus, la finale de la Ligue africaine des champions se jouera à Douala, le Tchad rembourse une dette de 100 millions de dollars à l’Angola avec du bétail, le saxophoniste camerounais Manu Dibango testé positif au Covid-19. 

1. Le célèbre saxophoniste et chanteur camerounais, âgé de 86 ans (il les a fêtés en décembre dernier), a été testé positif au coronavirus Covid-19, a séjourné à l’hôpital et en est sorti, annonce un message publié mercredi 18 mars sur sa page Facebook. “Désormais Manu Dibango se repose et récupère dans la sérénité. Il vous demande de respecter son intimité”, poursuit le message. Arrivé à Marseille en 1949 alors qu’il était adolescent, fait Chevalier de la Légion d’honneur en 2010, Manu Dibango était encore en pleine forme et en tournée l’an passé pour ses 60 ans de carrière avec son Safari Symphonique mêlant jazz et musique classique. Depuis l’annonce, les commentaires lui souhaitant un prompt rétablissement se multiplient, à commencer par celui du groupe sénégalais Touré Kunda.

2. Le Tchad rembourse à l’Angola une dette de 100 millions de dollars avec du bétail, a rapporté le quotidien d’Etat. Cet accord inhabituel est considéré comme créant une situation gagnante pour les deux nations – le Tchad manque d’argent alors que l’Angola a besoin de bétail. Plus de 1 000 vaches sont arrivées par bateau à Luanda, la capitale de l’Angola, comme premier paiement, a rapporté le Journal officiel de Angola. Au total, l’Angola recevrait 75 000 bovins sur 10 ans, ce qui signifie qu’il a accepté un paiement de 1 333 dollars par animal. Le Tchad enverra 3 500 têtes de bétail supplémentaires dans le courant du mois, ajoute l’article. Le Tchad a proposé de rembourser la dette de 2017 avec du bétail, et l’Angola a accepté parce qu’il aiderait l’Etat d’Afrique australe à reconstruire sa population bovine dans les zones touchées par la sécheresse, a déclaré le quotidien d’Etat. L’Angola est souvent frappée par la sécheresse, provoquant la mort des animaux par la faim et la soif et laissant de nombreux villageois dans le dénuement.

3. La finale de la 56è ligue africaine des champions de football se jouera le 29 mai au stade de Japoma de Douala au Cameroun, annonce la Confédération africaine de football (CAF).
C’est pour la première fois qu’une finale de la compétition se joue sur terrain neutre et un seul match, car par le passé, elle se joue en deux phases : aller et retour.
C’est bien le stade de Japoma de Douala au Cameroun qui a été préféré au stade Mohamed V de Casablanca au Maroc. Nouvellement construit, ce stade de 50000 places fait partie des aires qui accueilleront la 33è Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui se jouera au pays des Lions indomptables. Quant à la finale de la coupe de la CAF, elle se jouera le 24 mai au stade Prince Moulay Abdellah de Rabat au Maroc.

4. En Algérie, le procès d’Abdelghani Hamel, l’ancien chef de la police (DGSN) s’est poursuivi à Alger dimanche. Ce proche d’Abdelaziz Bouteflika est en détention provisoire depuis le mois de juillet 2019 dans le cadre de l’opération lancée par les autorités algériennes contre la corruption depuis presque un an. Une opération qui vise principalement les figures politiques de l’ère Bouteflika. Les accusations sont lourdes : blanchiment d’argent, enrichissement illicite, trafic d’influence. Elles le sont d’autant plus que l’homme visé a été à la tête de la police algérienne pendant huit ans. Abdelghani Hamel, 64 ans, y avait été nommé par Abdelaziz Bouteflika en 2010, après 37 ans au sein de la gendarmerie. Depuis l’ouverture de l’audience, mercredi, les déclarations de l’ancien responsable, celles de ses proches et celles d’anciens hauts fonctionnaires révèlent un système d’enrichissement. Ainsi, son épouse, femme au foyer, et ses 4 enfants, qui ont entre 27 et 34 ans, sont propriétaires de toute une série de terrains, de biens immobiliers et d’entreprises, dans différentes régions du pays. Abdelghani Hamel est titulaire de plus de 25 comptes bancaires. La justice s’interroge sur des terrains qu’il a obtenus puis revendus. S’il nie toutes les accusations portées contre lui, le fait que l’ancien patron de la police soit au tribunal est une nouvelle étape dans la grande lutte contre la corruption lancée par les autorités algériennes depuis presque un an.

5. L’ancien chef de l’Union de patriotes congolais (UPC )Thomas Lubanga a quitté la prison centrale de makala à Kinshasa où il a achevé de purger une peine de 14 ans de prison. Thomas Lubanga avait été condamné le 10 juillet 2012 par la Cour pénale pour avoir enrôlé des enfants et les avoir fait combattre en Ituri. Le procès de Thomas Lubanga, s’était ouvert le 26 janvier 2009. Transféré à La Haye en 2006, il avait plaidé non coupable. Il a purgé une partie de sa peine à la Haye avant d’être transféré en décembre 2015 à Kinshasa à la prison centrale de Makala. Des centaines de sympathisants de l’UPC, sa milice devenue aujourd’hui parti politique, sont venus l’accueillir à sa sortie de prison. Thomas Lubunga s’est rendu à l’église pour ses premiers instants de liberté en compagnie de sa famille et de ses partisans.

6. Au Togo, Le procureur de la République peut désormais poursuivre Gabriel Agbéyomé Kodjo. Arrivé deuxième de l’élection présidentielle, l’opposant qui s’était proclamé vainqueur du scrutin a vu son immunité parlementaire levée hier par l’Assemblée nationale. L’ancien Premier ministre est notamment accusé de troubles aggravés à l’ordre public, dénonciations calomnieuses et atteinte à la sécurité intérieure de l’État. Comme attendu, la levée de son immunité parlementaire n’a été qu’une simple formalité. Et pour cause, Agbéyomé Kodjo est l’un des rares opposants à ne pas avoir boycotté les législatives de décembre 2018. Ils sont ainsi 80 députés membres ou proches de la majorité à s’être prononcés en faveur de sa levée d’immunité. Seuls deux députés ont voté contre alors que huit se sont abstenus. Des parlementaires qui à près de 87 % ont également autorisé le procureur général à engager des poursuites contre lui l’ancien président de l’Assemblée nationale. Depuis le 24 février, le candidat du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) conteste les résultats de l’élection présidentielle, scrutin qu’il assure avoir remporté alors que la Commission électorale indépendante a proclamé Faure Gnassingbé vainqueur.

7. Au Burkina Faso, depuis le 16 mars et jusqu’au vendredi 20, plusieurs syndicats observent une grève pour protester contre la baisse du pouvoir d’achat des travailleurs, à la suite de l’élargissement de l’impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS). Le gouvernement défend, quant à lui, la correction d’une injustice, car les travailleurs du secteur privé sont déjà soumis aux mêmes impôts. C’est le service minimum dans plusieurs secteurs d’activité, comme ici à la direction générale du trésor public. Seuls les salaires et les allocations familiales sont payés. Certains guichets restent fermés. « Je suis venu pour acheter des timbres fiscaux. Je pensais que les caisses étaient fermées. » Dehors, sur le parking, ce n’est pas l’ambiance des jours ordinaires, nous dit Pascal Yameogo, l’un des gérants. « C’est le silence, c’est le calme. Sur 100 personnes, il peut y en avoir qu’une ou deux place de libre. Il n’y a pas de place pour garer les véhicules. Ne parlons pas des motos. »

8. En Côte d’Ivoire, le Sénat et l’Assemblée nationale réunis en Congrès ont voté mardi par 246 voix pour et 2 contre la révision constitutionnelle proposée par le président de la République, Alassane Ouattara, et critiquée par l’opposition. La majorité au deux-tiers des 344 députés et sénateurs était nécessaire pour que la révision soit adoptée. Le président Ouattara, qui a annoncé le 5 mars qu’il ne briguerait pas un troisième mandat, avait en même temps dévoilé plusieurs modifications mineures de la Constitution qu’il avait fait adopter en 2016. Parmi celles-ci, la suppression du “ticket président-vice président”, celui-ci devant être finalement nommé par le président après le scrutin. Egalement, la suppression de la Cour suprême avec l’institutionnalisation du Conseil d’État et de la Cour des comptes, ou encore le prolongation sine die du mandat des députés en cas d’impossibilité d’organiser un scrutin. L’opposition a boycotté le vote à l’Assemblée comme au Sénat. “Nous, opposition, nous sommes contre qu’on touche à une virgule de la Constitution à quelques mois de la présidentielle (31 octobre)”, a affirmé à l’AFP NGoran Djedri du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ajoutant: “C’est une mascarade. Aucune des règles élémentaires n’a été respectée pour cette modification”.

9. Une journaliste britannique travaillant pour le quotidien britannique The Guardian a été sanctionnée en raison d’un article sur le nouveau coronavirus jugé “de mauvaise foi”, ont annoncé mardi les autorités égyptiennes. L’Organisme général de l’Information (SIS, en anglais), qui régule l’activité des médias étrangers dans le pays, a annoncé qu’il retirait à la journaliste Ruth Michaelson son accréditation. Dans un article publié dimanche et intitulé “Egypte : le nombre de cas de coronavirus probablement plus élevé que ce que les chiffres suggèrent“, la correspondante citait une étude canadienne affirmant que l’Egypte pouvait compter en réalité plus de 19.000 cas au lieu des quelques dizaines annoncés officiellement. Dans un communiqué transmis à l’AFP, The Guardian a dit s‘être fondé sur “des conclusions scientifiques d’experts crédibles en maladies infectieuses” et avoir donné la possibilité aux autorités égyptiennes de réagir. Le correspondant du New York Times Declan Walsh, qui a évoqué le nombre cité par le journal britannique dans un tweet, a pour sa part été rappelé à l’ordre par le SIS, selon cet organisme. M. Walsh avait ensuite effacé le tweet en question en précisant que l’estimation basse était de 6.000 cas.

10. Des experts chinois ont échangé jeudi à Yaoundé au Cameroun avec leurs homologues africains afin que ces derniers s’imprègnent de leur expérience en matière de lutte contre le nouveau coronavirus. Selon l’ambassade de Chine au Cameroun, ces échanges se sont déroulés par visioconférence au Centre national des Opérations des Urgences Sanitaires de Yaoundé, la capitale camerounaise. Ont participé à la visioconférence des experts camerounais en médecine et leurs collègues venus de 23 pays africains. « Lors de l’échange, les experts chinois ont partagé les informations concernant la lutte contre le COVID-19 et l’expérience acquise en matière de prévention et de contrôle, et ont répondu aux questions posées par leurs homologues africains », peut-on lire sur la page Twitter de l’ambassade de Chine au Cameroun.

Fallou Fall pour https://vonews.net/

         Revue de presse sur Vonews Afrique du 22 mars 2020 

Guinée: journée de vote marquée par des tensions

Lire l’article sur : https://vonews.net/guinee-journee-de-vote-marquee-par-des-tensions/?doing_wp_cron=1584900429.3899559974670410156250

Cinéma : L’Afrique accueille la première édition du ”Mobile film festival Africa”

Lire l’article : https://vonews.net/cinema-lafrique-accueille-la-premiere-edition-du-mobile-film-festival-africa/?doing_wp_cron=1584899330.7867629528045654296875

Coronavirus – Tunisie : le gouvernement promet 800 millions d’euros

Lire l’article sur : https://vonews.net/coronavirus-tunisie-le-gouvernement-promet-800-millions-deuros/?doing_wp_cron=1584899517.5666201114654541015625

Football: la Chine attend de pied ferme son attaquant vedette Cédric Bakambu

Lire l’article sur : https://vonews.net/football-la-chine-attend-de-pied-ferme-son-attaquant-vedette-cedric-bakambu/?doing_wp_cron=1584900496.3225839138031005859375

Burkina: ruée sur la chloroquine à cause du coronavirus, les médecins appellent à la prudence

Lire l’article sur : https://vonews.net/burkina-ruee-sur-la-chloroquine-a-cause-du-coronavirus-les-medecins-appellent-a-la-prudence/

Mali: Muso Kunda, un musée de la femme unique en son genre à Bamako

https://vonews.net/mali-muso-kunda-un-musee-de-la-femme-unique-en-son-genre-a-bamako/?doing_wp_cron=1584900993.0496139526367187500000

Bonne lecture. 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here