A la Une : fin de la quarantaine pour le président du Botswana, appel à une réduction du train de vie des institutions en RDC, deux journaux condamnés pour “fausses informations” en Côte d’Ivoire, une ONG dénonce l’existence de cachots secrets au Tchad, décès de l’ancien président de l’Om Pape Diouf, victoire annoncée pour le parti du président Condé lors des législatives en Guinée, plus de 250 migrants secourus en plein désert près de la Libye, la crise humanitaire au Sahel menace de devenir “ingérable”, couvre-feu et état d’urgence sanitaire décrétés au Togo, le Maroc déploie plus de 3 milliards d’euros pour contrer le virus et soutenir l’économie. 

1. Le chef de l’Etat du Botswana, Mokgweetsi Masisi, placé en quarantaine fin mars à la suite d’un voyage officiel en Namibie, a reçu mercredi l’autorisation d’en sortir après avoir été testé négatif au nouveau coronavirus, a annoncé la présidence. “Le directeur des services de santé a levé, avec effet immédiat, la quarantaine à domicile de son excellence”, a indiqué la présidence dans un bref communiqué. Mokgweetsi Masisi avait été placé à l’isolement dès son retour de Namibie, où il avait assisté le 21 mars à la prestation de serment de son homologue namibien Hage Geingob. Plusieurs centaines de personnes, dont les présidents zimbabwéen Emmerson Mnangagwa et angolais Joao Lourenço, avaient assisté à la cérémonie au palais présidentiel de Windhoek. Le déplacement de trois présidents d’Afrique australe et la cérémonie, organisés alors que la pandémie gagnait du terrain en Afrique, avaient provoqué la stupeur dans leur pays.

2. En RDC, plusieurs personnalités, toutes tendances confondues, ont d’ores et déjà annoncé qu’elles renonçaient à tout ou à une partie de leurs émoluments : députés, sénateurs, conseillers du président… Des initiatives individuelles alors que la pression sur le gouvernement et la présidence est de plus en plus forte et que l’annonce de nouvelles mesures se fait toujours attendre. Le député d’opposition Delly Sesanga a été le premier à annoncer qu’il mettait la main à la poche pour aider la lutte contre le coronavirus. Pour lui, la RDC ne peut ni continuer de consacrer l’essentiel de ses ressources au fonctionnement des institutions, et notamment politiques, ni même compter sur l’assistance exclusive des bailleurs de fonds eux-mêmes exsangues. « C’est une question de leadership, estime-t-il. S’il y avait une situation de crise qui pouvait interpeller la classe politique congolaise, il n’y a pas mieux que celle-ci. Les dirigeants doivent montrer qu’ils sont véritablement au service du pays et ne pas se comporter en syndicats de défense de leurs propres intérêts. »

3. En Côte d’Ivoire, deux directeurs de journaux ont été condamnés mardi à des amendes par la justice ivoirienne pour “publication de fausses informations”, a rapporté à l’AFP l’un d’entre eux. C’est la troisième fois que des journaux sont condamnés ce mois-ci. Les directeurs de publication du quotidien “L’Inter” (indépendant), Coulibaly Vamara, et du quotidien “Le Nouveau Réveil” (l’organe du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, principal mouvement d’opposition) Paul Koffi, ont écopé chacun d’une amende de 2,5 millions de francs CFA (3.800 euros) à l’issue de leur procès en flagrant délit devant le tribunal d’instance d’Abidjan, a indiqué M. Coulibaly. La justice reprochait aux deux journaux d’avoir publié un communiqué du collectif des avocats d’un député ivoirien de l’opposition, Alain Lobognon, arrêté et incarcéré fin décembre pour complicité dans une tentative supposée d’“insurrection”. Les avocats s’inquiétaient des conditions d’incarcération dans le contexte de la pandémie de coronavirus et sollicitaient la libération de leur client.

4. Le secrétaire général de la Convention tchadienne de défense des droits de l’homme assure qu’ils avaient découvert depuis bien longtemps l’existence de ces cachots secrets. Ils sont, selon lui, sous contrôle de l’Agence nationale de sécurité, qu’il décrit comme « une police politique du pouvoir », et quelque 200 personnes y seraient détenues. Son organisation a décidé de le dénoncer au grand jour après avoir localisé avec certitude un de ces cachots situé dans un immeuble de Ndjamena. L’ONG y aurait identifié ses 29 pensionnaires, des prisonniers qui seraient détenus dans des conditions « épouvantables », selon le secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH), Mahamat Nour Ibedou. Des accusations rejetées par le ministre de la Justice.

5. Le Sénégal a enregistré son premier décès lié au coronavirus: Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille. La disparition de cette figure très appréciée du grand public plonge les Sénégalais entre tristesse et prise de conscience sur la dangerosité du Covid-19. Il était au Sénégal, où vit une partie de l’année, l’ancien président de l’OM (2005-2009) a été contaminé par le virus qui paralyse la planète entière depuis maintenant plusieurs semaines. Placé sous assistance respiratoire depuis samedi, Pape Diouf est actuellement hospitalisé à Dakar, à l’hôpital Fann. D’après un proche, sa famille aimerait le rapatrier en France.

6. Le parti du président guinéen Alpha Condé, dont le projet de nouvelle Constitution est au cœur d’une grave crise politique, a remporté plus des deux tiers des sièges lors des législatives du 22 mars, boycottées par les principaux partis d’opposition. Selon les résultats communiqués par la Commission électorale, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) a remporté 79 sièges sur les 114 que compte l’Assemblée nationale.

7. Plus de 250 migrants ont été secourus la semaine passée près de Madama (nord du Niger), proche de la Libye, et seront mis en isolement pendant deux semaines, dans le cadre de la prévention contre le coronavirus, a annoncé jeudi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). “Plus de 250 migrants en détresse ont été retrouvés la semaine dernière près de Madama, à la frontière du Niger avec la Libye, abandonnés par leurs passeurs au milieu de la pandémie Covid-19”, souligne l’agence onusienne sur sa page Facebook. L’OIM a fourni “de la nourriture et de l’eau” aux migrants dont 104 venaient du Nigeria, 53 du Ghana et 34 du Burkina. Un bébé qui fait partie du groupe “est actuellement assisté par le personnel de protection de l’OIM”, assure-t-elle. Une fois acheminés à Agadez, la grande ville de Nord, ces migrants seront d’abord hébergés dans le stade de football “pour une période de quarantaine de 14 jours”, précise l’OIM.

8. La crise humanitaire dans la région du Sahel central menace de devenir “ingérable”, avec plus de cinq millions de personnes confrontées à une grave insécurité alimentaire alors que le coronavirus se propage, a averti jeudi le Programme alimentaire mondial (PAM). L‘épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest de 2014-2016 (plus de 11.000 morts) “a illustré l’importance cruciale de l’aide alimentaire dans la lutte contre la propagation de la maladie”, souligne le PAM dans un communiqué publié à Dakar. “Elle permet de réduire la vulnérabilité à l’infection grâce à des programmes de nutrition qui ciblent les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les malades chroniques et les personnes âgées”, souligne l’institution de l’ONU. Or, dans tout le Sahel central, qui englobe le Burkina Faso, le Mali et le Niger, la situation est “extrêmement préoccupante”, estime-t-elle. Des millions de personnes seront particulièrement fragiles pendant la période dite de “soudure”, entre la fin des réserves de la récolte précédente et les nouvelles récoltes.

9. Comme plusieurs pays, le Togo n’échappe pas à la propagation de la pandémie du coronavirus. Désormais les autorités recensent 20 cas actifs, 17 malades guéris et deux décès. Pour arrêter la propagation du virus, Faure Gnassingbé, le président, s’est adressé à la nation mercredi soir et a annoncé plusieurs mesures. Le président Faure Gnassingbé a mis en place plusieurs mesures, et notamment dès ce jeudi, un couvre-feu est instauré de 19 heures à 6 heures. Une force spéciale de 5 000 hommes est aussi créée pour veiller au respect des décisions prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, tandis qu’un fonds national de solidarité de 400 milliards de francs CFA doit être mis en place pour financer les mesures socio-économiques. Dans le cadre du couvre-feu, les administrations et les services vont réaménager les horaires de travail. Ainsi une journée continue est désormais établie de 9 heures à 16 heures. Quelques heures après ce discours, d’autres mesures sociales ont été annoncées. Ainsi un décret de remise de peine accorde la libération à 1 048 personnes détenus dans plusieurs prisons du pays, les motocyclistes ne peuvent plus prendre de passager sur leurs véhicules, et les transports en commun sont réduits. Enfin, pour renforcer le travail des médecins, 250 appareils d’assistance respiratoire sont en commande. Plus de la moitié doit arriver d’ici la fin de semaine.

10. Le 15 mars dernier, alors que le Maroc ne comptait que 28 cas confirmés de contaminations au coronavirus (contre 115 aujourd’hui), Mohammed VI initiait la création d’un fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie. Initialement doté d’un montant de 10 milliards de dirhams (environ1 milliard d’euros), le pays a réussi à réunir près de 3 milliards d’euros en moins d’une semaine. Entreprises majeures des secteurs publics et privés, hauts fonctionnaires, parlementaires, officiers supérieurs et hauts gradés, politiciens … c’est tout le pays qui se mobilise pour lutter contre le coronavirus.

Fallou Fall pour https://vonews.net/

         Revue de presse sur Vonews Afrique du 05 avril 2020 

Essais cliniques d’un vaccin contre le Covid-19 en RDC: le Pr Muyembe jette le trouble

Lire l’article sur : https://vonews.net/essais-cliniques-dun-vaccin-contre-le-covid-19-en-rdc-le-pr-muyembe-jette-le-trouble/

Bénin: l’ex-président Boni Yayi quitte son parti, les FCBE

Lire l’article sur : https://vonews.net/benin-lex-president-boni-yayi-quitte-son-parti-les-fcbe/

Coronavirus: la Tunisie élargit les pouvoirs du Premier ministre

Lire l’article sur : https://vonews.net/coronavirus-la-tunisie-elargit-les-pouvoirs-du-premier-ministre/

Rwanda: des soldats soupçonnés de viols et de sévices dans un quartier de Kigali

Lire l’article sur : https://vonews.net/rwanda-des-soldats-soupconnes-de-viols-et-de-sevices-dans-un-quartier-de-kigali/

Coronavirus: la Centrafrique opte pour le porte-à-porte à Bangui

Lire l’article sur : https://vonews.net/coronavirus-la-centrafrique-opte-pour-le-porte-a-porte-a-bangui/

Madagascar: la directrice d’un journal d’opposition placée en détention provisoire

Lire l’article sur : https://vonews.net/madagascar-la-directrice-dun-journal-dopposition-placee-en-detention-provisoire/

Mali: négociations en cours pour obtenir la libération de l’opposant Soumaïla Cissé

Lire l’article sur : https://vonews.net/mali-negociations-en-cours-pour-obtenir-la-liberation-de-lopposant-soumaila-cisse/

Coronavirus : la Fédération de football du Burundi décide la poursuite de ses championnats

Lire l’article sur : https://vonews.net/coronavirus-la-federation-de-football-du-burundi-decide-la-poursuite-de-ses-championnats/

Malawi : le président baisse son salaire pour lutter contre le coronavirus

Lire l’article sur : https://vonews.net/malawi-le-president-baisse-son-salaire-pour-lutter-contre-le-coronavirus/

Coronavirus : le Soudan du Sud annonce un premier cas

Lire l’article sur: https://vonews.net/coronavirus-le-soudan-du-sud-annonce-un-premier-cas/

Bonne lecture. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here