Le Sénat américain a acquitté Donald Trump ce mercredi 5 février après deux semaines d’un procès en destitution infamant, une victoire historique légèrement assombrie par la défection d’un élu républicain de premier plan.

La mise en accusation du président pour abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès restera une tache indélébile sur son mandat. Avant lui, seuls deux de ses prédécesseurs, Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998, avaient connu une telle avanie.

Mais son procès a montré que Donald Trump pouvait compter sur un parti républicain aux ordres, un atout de taille à neuf mois d’une élection où il briguera un second mandat.

rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here