RD Congo: le gouvernement fait un pas vers les pétroliers après une semaine de grève

0
24

La grogne des pétroliers du sud-est de la RDC a été au centre des discussions mardi 11 aout, entre le chef du gouvernement et la Fédération des entreprises du Congo. Les deux parties semblent avoir trouvé un point d’accord sur la principale revendication, à savoir la révision de la structure des prix des produits pétroliers. On devrait s’attendre à des nouveaux prix dans le Haut-Katanga, le Lualaba et le Nord-Kivu, à la clôture des travaux ce mercredi.

La grève dans le secteur des produits pétroliers paralyse le Haut-Katanga et le Lualaba. Ces deux provinces ne sont plus approvisionnées depuis jeudi 6 aout. Les distributeurs se plaignent des faibles prix pratiqués sur le marché. Pour eux, il faut augmenter le prix à la pompe. Au départ de Lubumbashi, le président provincial de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) pour le Haut-Katanga, Patrick Muland, a été très explicite : « Continuer à vendre comme nous le faisons, c’est une décapitalisation. Pour l’instant, je pense qu’il a été mieux de stopper que de continuer la décapitalisation aussi rapide que nous connaissons. »

Au cours de la rencontre de mardi, les pétroliers ont découvert de bonnes prédispositions chez le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. « Effectivement, dans la conduite de la discussion, nous avons compris et été rassurés de la part du Premier ministre lui-même, et des deux membres du gouvernement qui l’accompagnaient, qu’ils étaient ouverts, a confié Albert Yuma Mulimbi, président national de la FEC qui a conduit la délégation. Nous avons cru comprendre qu’on ne repartira pas au Katanga et au Nord-Kivu sans la bonne solution qui est de rétablir la justice et l’équité ».

Selon le ministre d’État aux Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, c’est ce mercredi, à la fin des travaux, que l’on pourra connaître la nouvelle structure des prix.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here