L’ancien ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, candidat du FCC, la coalition de l’ancien président Kabila, est élu président du Sénat. Il l’emporte d’une courte tête avec 65 voix contre 53 face à son adversaire Modeste Bahati Lukwebo, mais son second a été sèchement battu. En effet l’ancien Premier ministre Samy Badibanga remporte la vice-présidence au détriment d’Evariste Boshab. Sur les sept postes du bureau du Sénat, le FCC en a remporté quatre.

Sur les 109 membres que compte le Sénat, le FCC en compte 91. Mais Alexis Thambwe Mwamba n’a obtenu que 65 voix, malgré le mot d’ordre de l’ex-président et sénateur à vie Joseph Kabila qui lui-même était absent de la salle.

« Bahati Lukwebo est tombé les armes à la main », a reconnu un membre de l’équipe de Thambwe Mwamba. Il faut dire que la troupe a également refusé de donner des voix à l’ancien président de l’Assemblée nationale, Evariste Boshab, lui préférant Samy Badibanga de l’AFDC et Alliés pour la première vice-présidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here