Quatre miliciens ont été tués et quatre blessés dans le Parc national de Kahuzi Biega (PNKB) dans l’est de la République démocratique du Congo au cours d’une opération contre un groupe se livrant à des activités illégales, a indiqué mercredi le PNKB.

Un garde du parc a été blessé à la cuisse lors de l’opération mixte menée lundi et mardi par des gardes du PNKB et l’armée congolaise, a ajouté un porte-parole du parc.

L’opération qui s’est déroulé à 50 km au nord de Bukavu visait un chef milicien, nommé Chance, qui est parvenu à s‘échapper, d’après le parc.

Le PNKB est un sanctuaire des derniers gorilles des plaines de l’Est. Il s‘étend sur 6.000 km2 (1/5e de la Belgique) dont une bonne partie échappe à la direction du parc et sert de refuge à des activités illégales (groupes armés, exploitation du charbon de bois…).

Le PNKB a tenté ces derniers mois de mettre fin à un conflit avec des communautés pygmées qui estiment que le parc leur a volé leurs terres ancestrales.

Le porte-parole du PNKB a affirmé la semaine dernière que les Pygmées ont été “instrumentalisés” par différents acteurs, accusant “les ONG” et des “fermiers” de la région.

Dans la province voisine du Nord-Kivu, 17 personnes dont 12 Rangers ont été tués vendredi dans une embuscade tendue près du QG du parc national des Virunga.

avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here