Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé le 17 janvier 2020 qu’il s’attend à une croissance économique de 8% cette année et en 2021 au Rwanda, contre environ 8,5% en 2019.

Les facteurs de cette prévision sont « la poursuite d’investissements privés solides », « une intensification des échanges régionaux » et les « retombées de la croissance de grands projets d’investissement public », indique l’institution. Toutefois, prévient-elle, cette croissance pourrait être perturbée par le coût élevé des carburants, les conditions météorologiques et les tensions dans la région.

Au premier semestre 2019, la croissance économique du Rwanda a progressé de 10,3% en glissement annuel. Elle est passée à 11,9% au troisième trimestre contre 7,7% au troisième trimestre 2018, grâce notamment aux performances enregistrées dans la fabrication, la construction et les services.

Selon les chiffres de la Banque mondiale (8,1% en 2020), les prévisions de croissance économique du pays le projettent champion africain de la croissance cette année devant Djibouti (7,5%) et la Côte d’Ivoire (7%), ravissant ainsi la place à l’Ethiopie dont l’économie est prévue augmenter de 6,3% contre une estimation de 9% en 2019.

financialafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here