Le président nigérian Muhammadu Buhari a appelé mardi les soldats de son pays à garder le moral haut, malgré la perte de 47 éléments dans une embuscade tendue par Boko Haram.

« J’exprime un profond chagrin et une profonde tristesse à propos de la perte de soldats tombés dans une embuscade tendue par des terroristes dans le village de Gorgi, dans l’État de Borno ».

C’est l’extrait d’un communiqué de la présidence nigériane rendue publique mardi soir par Mallam Garba Shehu, conseiller à la communication et aux relations publiques de Muhammadu Buhari.

Lundi, près de 70 soldats nigérians ont péri lorsque leur convoi a été la cible d‘éléments de Boko Haram dans l‘État de Borno au nord du pays.

Mais pas de quoi entamer le moral de Buhari. « Malgré les tragédies et les incidents, nous ne pouvons pas permettre aux anarchistes et aux assassins de masse de prendre le pays en otage. J’invite ainsi nos soldats à ne pas laisser l’incident affecter leur moral », a déclaré le chef de l‘État nigérian.

Garba Shehu

@GarShehu

President @MBuhari has expressed “profound grief and sorrow’’ over loss of soldiers who were ambushed by terrorists in Gorgi Village, Borno State.

1 061 personnes parlent à ce sujet

Le conflit entre forces armées nigérianes et Boko Haram a fait 35.000 morts depuis 2009 et deux millions de personnes ne peuvent toujours pas regagner leurs foyers. Le conflit s’est étendu au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins.

africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here