in ,

Quels sont tous les symptômes connus de la COVID-19 ? 

Comment savoir si je suis infécté par le virus du COVID 19

Cette pandémie, qui n’en finit pas dans le monde entier, se développe à grands pas, et selon les experts, seule une vaccination conséquente, arrivera à en limiter les effets, et à faire en sorte que les courbes puissent enfin s’inverser.

Quels sont tous les symptômes connus de la covid-19, nous allons par le présent article tenter de les énumérer, même si parfois ils peuvent diverger d’un être humain à un autre, car tout le monde ne réagit pas de la même façon.

Nouvelles variantes de coronavirus jugées plus contagieuses

Avec l’apparition des nouvelles variantes de coronavirus jugées plus contagieuses, certains médias disent que de nouveaux symptômes de la COVID-19 ont été identifiés en plus des symptômes courants bien connus comme la fièvre, la toux sèche, la perte de l’odorat ou encore la perte de goût.

Ces propos exacts sont-ils et vérifiés, pour le moment, officiellement aucun nouveau symptôme de la COVID-19 n’a encore été identifié, même avec l’apparition des trois variantes (Anglaise, Brésilienne, Sud-a=Africaine) de la covid-19.

Fait intéressant cependant, c’est confirmé par beaucoup de spécialistes, chez les personnes infectées par les variantes, les symptômes seraient en comparaison beaucoup plus nombreux, conséquences, ils sembleraient plus faciles à identifier.

Mais peu importe, dans un contexte où bon nombre de personnes ont soit ignoré ou oublié certains symptômes de la covid-19 sous prétexte que le virus a muté, il devient important de revoir tous les symptômes connus de la COVID-19 indiqués par les sources officielles d’information.

Les trois symptômes classiques de la COVID-19 (Souche originale)

Depuis l’épidémie, puis la pandémie du nouveau coronavirus, les trois symptômes les plus courants et les plus classiques de la COVID-19 restent la fièvre, une toux persistante et une perte ou une modification de l’odorat ou du goût.

Si l’un ou plusieurs de ces symptômes sont observés chez une personne, elle est immédiatement considérée comme un cas suspect, c’est-à-dire qu’elle peut potentiellement avoir été infectée par le virus, et il est conseillé de prendre des dispositions pour se faire tester.

Neuf autres signes du coronavirus moins fréquents

Ce serait cependant une erreur de se focaliser uniquement sur ces trois symptômes dits classiques et ne pas faire attention aux autres signes accompagnateurs, car il y en a encore d’autres.

En effet, en plus des trois symptômes précédemment cités, une personne infectée par le virus SARS-CoV-2 a aussi des chances de présenter d’autres symptômes parmi les suivants :

  1. La fatigue : elle peut être intense ou non. En tout cas, la personne atteinte sera diminuée au point de devoir ou vouloir rester allongée.
  2. Maux musculaires et douleurs articulaires : les douleurs musculaires diffuses sont systématiquement accompagnées d’une faiblesse générale qui force le repos.
  3. Maux de gorge : il s’agit d’un symptôme commun à toutes les grippes. Des douleurs ou irritations de la gorge se produisent lors de la déglutition ou non.
  4. Diarrhée : elle fait partie des complications de la covid-19. La diarrhée s’observe particulièrement chez les personnes fragiles.
  5. Conjonctivite (œil rose) : sachez que l’infection des yeux est possible avec le coronavirus. En plus de votre nez et de votre bouche, vous devez donc aussi protéger vos yeux du virus.
  6. Maux de tête : de manière générale, les maux de tête causés par la covird-19 sont diffus et ne se localisent pas à un endroit isolé. Ils commencent sur le front ou la nuque avant de donner une sensation de pression sur le côté gauche ou droit de la tête, ou bien les deux.
  7. Éruption cutanée, ou décoloration des doigts ou des orteils : boutons, rougeurs, engelures… Des manifestations cutanées ont été décrites chez des cas positifs à la Covid-19. L’engelure est cependant le symptôme lié à la peau le plus fréquent. C’est une maladie qui se caractérise par un gel de la peau et du tissu juste sous la peau.
  8. Frissons, parfois avec des tremblements : les frissons sont des contractions involontaires des muscles dans le but de réchauffer l’organisme en cas d’hypothermie, de fièvre ou de sensation de fièvre.
  9. Nausées ou vomissements : tout comme la gastro-entérite, la maladie à coronavirus 2019 peut se manifester par des maux de ventre, des nausées ainsi que des vomissements.

Voilà neuf autres symptômes possibles de la COVID-19 à surveiller de près.

Les symptômes graves de la covid-19 

Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes qui vont suivre, vous avez besoin de soins médicaux dans les plus brefs délais, contactez votre médecin généraliste ou mieux encore.

Rendez-vous à l’hôpital le plus vite possible, et de préférence, si possible, prévenez-les à l’avance de votre arrivée pour que le personnel médical puisse se préparer à vous recevoir.

Voici les quatre principaux symptômes graves du coronavirus :

  1. difficultés à respirer ou essoufflement ;
  2. sensation d’oppression ou douleur au niveau de la poitrine
  3. perte d’élocution ou de motricité. ;
  4. Lèvres ou visage bleuâtres.

Un autre indicateur important est le taux d’oxygénation de votre sang que vous pouvez prendre, facilement avec un simple oxymètre, et si le taux d’oxygénation descend en dessous de 95 %, c’et une véritable alerte supplémentaire, et nous vous suggérons de consulter en urgence.

Covid-19 – Symptômes souche originale VS symptômes variantes

Jusqu’ici, les mutations du virus n’ont pas causé l’apparition de nouveaux symptômes, officiellement, les symptômes de la covid-19 se résument à tous ceux que nous venons de citer.

Selon les experts, toujours au sujet des symptômes, la différence entre les variantes et la souche d’origine s’observe uniquement au niveau de la probabilité d’apparition de chacun des symptômes chez un patient infecté.

Pour illustrer cela plus clairement, nous allons voir plus bas une liste des symptômes les plus fréquents et juste à côté la probabilité qu’une personne infectée par la covid-19 signale le symptôme en question.

Symptômes souche originale VS symptômes variantes : 

  • Toux : 35% (variantes) ; 28% (souche originale)
  • Fatigue/faiblesse : 32% (variantes) ; 29% (souche originale)
  • Maux de tête : 32% (variantes) ; 30% (souche originale)
  • Douleurs musculaires : 25% (variantes) ; 21% (souche originale)
  • Maux de gorge : 22% (variantes) ; 19% (souche originale)
  • Fièvre : 22% (variantes) ; 20% (souche originale)
  • Perte de goût : 16% (variantes) ; 19% (souche originale)
  • Perte de l’odorat : 15% (variantes) ; 19% (souche originale)

Notez que cette étude a été réalisée sur des patients en Angleterre. Le résultat est susceptible de changer d’un pays à un autre.

Quels sont les symptômes du Covid long ?

Certaines personnes ont du mal à guérir complètement de la Covid-19, même après avoir reçu des soins adéquats.

Elles sont atteintes de ce qu’on appelle « Covid long », en fait c’est un Covid qui ne finit pas de se guérir, et qui ne se présente exceptionnellement pas très souvent.

On parle de « Covid long » surtout lorsque les symptômes perdurent au bout d’un mois ou de plusieurs mois. Parmi les symptômes constatés, on peut notamment citer :

  • des essoufflements ;
  • des sensations d’oppression thoracique qui apparaissent quelques jours puis s’estompent et ainsi de suite ;
  • les troubles de l’odorat et du goût qui vont et qui viennent ;
  • les troubles de la concentration ;
  • des pertes de mémoire immédiate ;
  • des douleurs articulaires.

Note de l’auteur, je ne suis pas médecin, ni du métier, mais je lis beaucoup sur internet, et je me tiens informé de tout ce qui se publie sur le sujet.

Personnellement, j’ai eu le Covid-19, et cela s’est relativement mal passé, car je suis un cas à part, préalablement je m’étais vacciné contre la grippe, et j’ai eu l’impression que mes complications venaient de là, c’est du moins la théorie de mon médecin traitant.

En tous cas, j’ai fait une pneumonie, qui m’a mis sur le flanc plusieurs semaines de suite, et  qui m’a partiellement détruit le poumon gauche, et selon les médecins, je mettrais des mois et des mois pour le récupérer.

Cet article est fait simplement pour rendre service au lecteur, et en aucun cas, pour servir de preuve, ou bien pour valider des théories.

 

Auteur Antonio Rodrigue – Directeur Clever Technologies – 11/03/2021

What do you think?

Confinement MAI 2021 :  Coronavirus – Covid19 – et Vaccinodrome

 Covid-19 cas contacts en Belgique : Les autorités sanitaires belges privilégient les alertes envoyées par SMS