En Tanzanie, universités et lycées ont rouvert leurs portes ce lundi, malgré le peu d’information sur les chiffres exacts de la propagation du coronavirus dans le pays.

Sur le campus de l’Université de Dar es Salam, de nouvelles stations de lavage des mains ont été installées.

“Je suis très content car après cette longue période de confinement nous n’avons même pas assisté aux cours. Et malgré la maladie, nous ne pouvons pas rester enfermés à la maison, nous devons poursuivre nos études, nous devons atteindre nos objectifs dans les temps”, explique un étudiant.

Le président John Magufuli qui a également annoncé le retour des compétitions sportives, a assuré que l‘épidémie était en net recul, au grand dam de l’opposition. Les derniers chiffres publiés le 29 avril faisaient état de 480 cas, dont 16 morts.

Lundi, le gouvernement a levé la suspension sur les vols intérieurs et internationaux, en place depuis le 7 mai, et indiqué que ceux qui entreraient dans le pays ne seraient pas soumis à une quarantaine obligatoire.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here