Ce lundi 30 décembre 2019, une convention portant sur la gestion du Fonds de garantie pour les startups a été signée par le ministre des Finances et du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale par intérim, Mohamed Ridha Chalghoum, le ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, et le PDG de la Société Tunisienne de Garantie (Sotugar), Taher Htira. Cette convention vise à renforcer le rôle des sociétés d’investissement dans l’accompagnement du capital des startups. Leur modèle économique reposant sur l’innovation, notamment technologique. En vertu de cet accord, la Sotugar se chargera de la gestion du fonds précité. Et ce, afin de protéger les participations dans le capital des startups, nous informe le site l’économiste maghrebin. D’ailleurs, la convention intervient en application de l’article 18 du Startup Act. Cet article prévoit le lancement d’un fonds pour garantir la participation des fonds communs de placement en capital de développement. Ainsi que celle des sociétés d’investissement à capital de développement. Ou des fonds d’amorçage, dans le capital des startups. Et ce, conformément à la législation en vigueur. En outre, le ministère des Technologies de la communication et de l’Economie numérique et l’Instance Tunisienne de l’Investissement ont signé une convention pour définir des mécanismes de coopération bilatérale dans le cadre du Startup Act. L’objectif est d’assurer un encadrement adéquat des promoteurs dans le domaine de la messagerie électronique et d’échange d’expériences. DIGITAL Business Africa est la plateforme d’infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique, a-t-on appris de digitalbusiness.africa.

vivafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here