Le gouvernement tunisien table sur une réouverture des hôtels avant la mi-juin.

Après un début de saison en hausse, le tourisme a été brutalement arrêté par les mesures de confinement, et la suspension des vols commerciaux qui devrait se poursuivre jusqu‘à l’automne.

“Normalement, au mois de mai, nous sommes à 65-70% de taux d’occupation. Au mois de juin, nous sommes à 90 % de taux d’occupation parce que c’est la moyenne saison : il fait chaud, les prix sont abordables alors tout le monde veut venir. Mais aujourd’hui nous sommes à zéro client. Au mois de juin, nous serons encore à zéro client. Le mois de juillet, on ne sait pas encore alors le problème, c’est qu’on ne voit pas le bout du tunnel”, s’inquiète Anis Souissi, directeur général de l’hôtel Cooee Président.

Il y aura une limitation de capacité au niveau des hôtels. Il y a des mesures de distanciation qui seront prises que se soit dans les restaurants, dans la façon de servir le client.

Le ministre du Tourisme, a annoncé une ligne de crédit de 159 millions d’euros à taux bonifiés afin de soutenir le secteur, qui représente 8 à 14 % du PIB et 400.000 emplois.

Un protocole sanitaire en cours de finalisation détaille comment les hôtels pourront fonctionner tout en respectant les mesures de prévention contre le coronavirus.

“Il y aura une limitation de capacité au niveau des hôtels. Il y a des mesures de distanciation qui seront prises que se soit dans les restaurants, dans la façon de servir le client. La distanciation au niveau de la piscine, au niveau de la plage. Donc il y a plusieurs considérations qui sont mises et énumérées dans ce protocole (sanitaire, ndlr)”, indique Mohamed Ali Toumi, ministre du Tourisme.

À ce jour le secteur a perdu près de 2 milliards d’euros en recettes. Aucune date de réouverture des frontières n’a encore été évoquée.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here