USA : La poésie et le rap, nouveaux outils de la lutte contre le racisme

0
89

Aux Etats-Unis, une militante antiraciste sensibilise les gens grâce au hip hop et à la poésie.

Genesis Be, activiste et rappeuse est originaire de l’État du Mississippi en Amérique du nord, un état profondément marqué par la présence presque usuelle du drapeau confédéré.

Ce drapeau, représentait l’Union de états du sud au cours de la guerre de Sécession qui se termina en 1865. Ces états ruraux, (à l’inverse les états au nord étaient plus industrialises), étaient notamment contre l’abolition de l’esclavage.

Aujourd’hui le drapeau confédéré est terriblement controversé entre ceux qui z voient le symbole de la révolution et d’autres qui z voient l’affirmation du Ku Klux Klan, de l’esclavage et des suprémacistes blancs.

Genesis Be utilise le hip-hop pour parler de l’histoire de son État, a l’image des paroles de son poème intitulé “Le Mississippi est un microcosme de l’Amérique” :

“J’exprime mon traumatisme et celui de ma famille aux mains des suprémacistes blancs aux mains du KKK dans le Mississippi, et j’utilise cela comme un exemple de la façon dont l’Amérique fait toujours partie de tout cela.”

Les habitants du Mississippi ont voté en faveur du maintien du drapeau lors d’une élection organisée dans tout l’État en 2001, ses partisans affirment qu’il s’agissait d’un symbole du patrimoine.

L’engagement de Genesis Be, a commencé 15 ans plus tard lorsque le gouvernement du Mississippi de Phil Bryant, a l’époque, a proclamé le mois d’avril, le Mois du patrimoine confédéré.

“Peu importe où je vais ou quel est le public, quand je parle de cette paix, les gens deviennent si émotifs et ils sont si attirés et si émus par ce drapeau. Et cela me surprend parce que c’est mon expérience personnelle” – Genesis Be.

En 2016, elle fait les gros titres avec son premier acte militant, en montant sur une scène newyorkaise, vêtue d’un drapeau confédéré et avec une corde attachée autour du cou en signe de protestation

Elle participe alors a la campagne contre le symbole le plus connu de la Confédération.

Genesis Be twitter account

Lors d’un récent événement pour l’organisation, elle a parlé à une foule au Black Lives Matter Plaza, près de la Maison Blanche, d’un combat qui s’est poursuivi à travers les générations et elle leur a rappelé une victoire qui a fait tomber le drapeau du Mississippi.

Cela semblait impossible à l’époque, mais cette année, les protestations contre l’injustice raciale aux États-Unis ont conduit le Mississippi à rejeter son drapeau et l’emblème de la bataille confédérée qui y est intégré le 30 juin 2020.

Genesis Be dit : “Je ne peux pas créditer cette victoire sans créditer son esprit car après sa mort, un esprit et un zeitgeist ont été élevés en Amérique et autour de la nation au sujet du traitement des personnes noires en Amérique. Et vous avez dû regarder l’histoire”.

Be est en tournée dans les États rouges avec l’association Vote Common Good, rejoignant ainsi les chefs religieux qui appellent les électeurs chrétiens à voter avec moralité avant d’adhérer à un parti lors de l’élection de novembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here