Le gouvernement du Zimbabwe se propose d’indemniser les exploitations commerciales de près de 4500 agriculteurs blancs, dépossédés il y a deux décennies, rapporte Bloomberg.

Harare envisage à cet effet, d’offrir des terres en compensation des propriétés appartenant à des gouvernements étrangers qui ont été confisquées.

«La décision a pour objet de prévoir la cession de terres aux personnes ayant droit à une indemnisation», a déclaré le ministre des Terres, Perence Shiri, dans une décision publiée vendredi dans le Journal officiel.

On se rappelle qu’en 2000, le gouvernement zimbabwéen avait saisi des fermes, appartenant principalement à des agriculteurs blancs pour les offrir à des fermiers noirs, soi-disant pour corriger les déséquilibres issus de la colonisation.

Cela a contribué à déstabiliser les grandes exploitations agricoles, entraînant des famines et même l’effondrement de la production de maïs; dans un pays naguère considéré comme grenier de l’Afrique australe. Le Zimbabwe prévoit un budget de 380 millions de dollars zimbabwéens (21 millions de dollars) pour cette opération d’indemnisation.

africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here