vendredi, avril 19, 2024
AccueilEntrepriseLes géants du cloud computing en France : une analyse exhaustive

Les géants du cloud computing en France : une analyse exhaustive

-

Le marché du cloud computing connaît depuis quelques années une croissance fulgurante dans le monde et la France n’échappe pas à cette tendance. Les entreprises françaises ou présentes sur le territoire national proposent diverses solutions pour répondre aux besoins spécifiques des organisations, que ce soit en matière de stockage et d’accès à distance, de puissance de calcul, d’applications professionnelles, etc. Cet article vous offre un panorama des principaux acteurs du secteur en France pour mieux comprendre leurs produits et services.

L’hégémonie des grands fournisseurs internationaux

Tout comme dans de nombreux autres pays, les plus grands fournisseurs de services de cloud computing en France sont des groupes étrangers, et parmi eux surtout américains. Ces derniers ont investi massivement sur le sol français pour conquérir de nouveaux marchés et séduire une clientèle exigeante avec des offres toujours plus innovantes. Parmi ces mastodontes, on peut citer :

  • Amazon Web Services (AWS) : Initialement spécialisée dans la vente de livres en ligne, Amazon a su s’imposer comme le leader mondial en matière de cloud avec une gamme complète de services – hébergement, base de données, machine learning, etc. – et un réseau étendu de datacenters partout dans le monde, dont trois situés sur le territoire français.
  • Microsoft Azure : Filiale du géant du logiciel Microsoft, Azure propose également toute une gamme de services en cloud allant du simple stockage de données aux solutions d’intelligence artificielle. Azure parie notamment sur une grande interopérabilité avec les autres produits Microsoft pour fidéliser sa clientèle.
  • Google Cloud Platform (GCP) : Également acteur majeur du secteur, Google Cloud offre lui aussi un large éventail de services basés sur l’infrastructure informatique et le savoir-faire du géant du web. Il mise notamment sur des technologies d’analyse du big data ou encore de machine learning accessibles à tous.
  • IBM Cloud : IBM est également présent dans le cloud computing avec une offre axée sur l’informatique cognitive et la mobilité d’entreprise, tout en sécurisant au maximum les systèmes d’information des clients.

L’intensification de la concurrence entre ces grands fournisseurs

Face à cette concentration du marché autour de quelques grandes entreprises internationales, on pourrait croire que le potentiel de croissance est limité pour les nouveaux acteurs du cloud computing. Pourtant, la réalité montre que la compétition se fait toujours plus féroce entre ces poids-lourds, chacun cherchant à innover et proposer des solutions adaptées aux besoins spécifiques des organisations françaises. Le développement constant de nouvelles fonctionnalités et l’amélioration constante des performances rendent ainsi chaque année ce marché du cloud computing français encore plus attractif.

Des acteurs français qui tirent leur épingle du jeu

Malgré la domination d’acteurs internationaux, certains acteurs français arrivent à s’imposer dans le paysage du cloud computing tricolore. Une partie d’entre eux est parvenue à se faire un nom en misant sur la proximité avec leurs clients et une offre parfois plus adaptée aux spécificités réglementaires de la France – notamment les exigences liées à la sécurité des données personnelles (RGPD).

  • OVHcloud : Basée dans le Nord de la France, OVHcloud est une entreprise qui propose depuis plusieurs années déjà des services d’hébergement web et de stockage en ligne. Elle s’est imposée comme un acteur majeur du marché français et européen grâce à ses datacenters situés sur le territoire, des services très compétitifs sur le plan financier et un support technique réactif.
  • Ikoula : Créé en 1998, Ikoula est l’un des pionniers français du secteur, avec des solutions complètes d’hébergement et d’infogérance. L’entreprise a construit son succès sur une approche humaine et conviviale, faisant preuve de transparence, de souplesse et d’une forte capacité à innover rapidement.
  • Scaleway : Fondée en 2015, cette entreprise parisienne porte à bout de bras l’ambition française en matière de cloud computing. Scaleway séduit avec son offre IaaS (Infrastructure as a Service), souple et évolutive : serveurs dédiés, espaces de stockage, etc. Conscient des attentes croissantes des entreprises en matière de traitement des données, la société a récemment ajouté des fonctionnalités permettant de gérer facilement le déploiement d’applications conteneurisées basées sur Kubernetes.

Le soutien public aux entreprises françaises du secteur

Pour encourager l’émergence et la croissance de ces acteurs nationaux, les pouvoirs publics français ont mis en place des dispositifs de soutien à l’innovation et à l’internationalisation. Ces mesures facilitent l’accès à des financements attractifs et permettent à ces sociétés d’investir dans des infrastructures nécessaires pour se développer et concurrencer leurs homologues étrangers. De plus, en renforçant leur positionnement sur le marché français, ces entreprises contribuent activement au rayonnement technologique du pays et à la création de nombreux emplois durables.

De nouvelles tendances qui bousculent le marché

Au-delà des différences entre fournisseurs internationaux et locaux, le marché du cloud computing est marqué par des changements structurels qui suscitent une réorientation de la stratégie des acteurs selon leur taille et leur spécialisation :

  • L’adoption massive du multicloud : Les organisations cherchent toujours plus la diversification afin de répartir les risques liés à un fournisseur unique et s’assurer de bénéficier des meilleures performances possibles. Le recours à plusieurs fournisseurs permet également de jouer sur la complémentarité de certaines solutions spécifiques en fonction des besoins exprimés.
  • Les préoccupations environnementales : Internet est devenu en quelques années l’un des domaines consommant le plus d’énergie, et les centres de données en sont la principale source. Des acteurs du cloud comme Google ou OVHcloud mettent désormais en avant leur démarche responsable pour réduire leur impact sur l’environnement et répondre aux préoccupations croissantes des clients en matière écologique.
  • La montée en puissance du edge computing : La multiplication des objets connectés et des applications nécessitant un traitement rapide et localisé des données conduit à une évolution naturelle vers le edge computing. Cette approche consiste à traiter les données à la périphérie du réseau, c’est-à-dire au plus près des sources de ces données, afin de gagner en rapidité, en sécurité et en efficacité énergétique.

L’importance de suivre l’évolution du marché pour rester compétitif

Le marché du cloud computing en France offre de nombreuses opportunités, mais il est également marqué par une concurrence féroce entre les différents acteurs, tant au niveau national qu’international. Pour s’y maintenir et se développer, chaque fournisseur doit donc sans cesse innover et adapter son offre, d’autant que les entreprises clientes sont elles-mêmes confrontées à des défis toujours plus nombreux et complexes.

Articles connexes

Actualités