in ,

Choisir entre le prix micro station d’épuration et le prix d’une fosse septique

Pour assainir efficacement son milieu de vie, il existe sur le marché une variété de dispositifs

Prix micro station épuration
Prix micro station épuration

Que ce soit la micro-station d’épuration ou la fosse septique, ces différents types d’installations présentent des avantages ainsi que des inconvénients.

Il est donc important de tenir compte de certains critères, en l’occurrence le coût afin de choisir la solution d’assainissement idéale.

Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir à propos du prix de ces deux équipements d’assainissement non collectif.

Différence entre une micro station et une fosse septique

La fosse septique et la micro-station d’épuration constituent deux installations d’assainissement non collectif. La différence majeure entre ces deux solutions est qu’en plus de la collecte des eaux usées, la micro-station assure le traitement de l’eau dans un réacteur biologique.

Il existe en outre d’autres différences entre ces deux types d’équipements, notamment au niveau de la taille du dispositif et de l’entretien.

La taille et l’installation du dispositif

La micro-station est un système doté d’une cuve composée de trois compartiments, le tout-en-un. Grâce à son format compact, elle s’adapte parfaitement aux logements disposant d’une petite superficie.

En ce qui concerne les conditions d’installation, la micro-station d’épuration ne nécessite pas la réalisation de travaux de terrassement conséquents.

La fosse septique nécessite en revanche une surface très considérable. Son installation implique le respect des distances précises : 5 m de la limite de propriété, 3 m de l’habitation, 5 m des arbres plantés et 35 m d’un captage d’eau.

En savoir plus pour une  micro station d épuration prix avec la société OC solution Assainissement

L’entretien

L’entretien de la micro-station est généralement plus contraignant que celui de la fosse septique. En effet, vous devrez réaliser tous les ans, voire tous les 6 mois, une vidange afin d’évacuer les boues. La micro-station nécessite également une alimentation régulière en bactéries afin de fonctionner de manière optimale.

La fosse septique nécessite aussi une vidange. Cependant, sa fréquence est moins considérable. De façon pratique, un entretien entre 1 à 3 ans serait largement suffisant. Pour cela, il faut faire appel à un professionnel de l’assainissement.

Installation d’un micro station à Montaigu

Comment fonctionne une micro station ?

Une micro-station fonctionne grâce à un procédé dit à « boue activée » ou à « culture fixée ». Autrement dit, les micros organismes présents dans les eaux usées de la maison jouent le rôle de destructeurs de matière organique.

Au nombre de ces micros organismes, on note : les bactéries et les enzymes. Pour permettre donc à l’eau d’être traitée convenablement, elle va prendre par trois phases essentielles :

  • La décantation ;
  • Le passage dans le bassin de réaction ;
  • La clarification.

Pour rappel, la micro station est composée de trois cuves. Ainsi, chacune des trois phases énoncées ci-dessus se déroule dans une cuve spécifique. Au terme de ces trois étapes, l’eau est complètement assainie.

Par ailleurs, dans le cas d’une longue absence, il faudra réactiver les bactéries de la micro-station afin de reprendre le processus de digestion et de traitement.

Comment fonctionne une fosse septique ?

Le fonctionnement d’une fosse septique est basé sur un principe global. Concrètement, la fosse conserve le papier et les matières solides qui se transforment dans un premier temps en boue, puis en gaz.

De ce fait, l’eau ressort donc propre et complètement assainie. En d’autres termes, ces systèmes d’assainissement individuel assurent un traitement des déchets sur place, sans transport.

La fosse septique accueille en outre un processus d’assainissement suivant trois différentes étapes :

  • La liquéfaction des matières solubles et solides ;
  • La transformation des boues en acides ;
  • La transformation des acides en gaz.

En clair, le fonctionnement de la fosse septique peut être comparé à une solution de prétraitement des eaux-vannes. Ce dispositif est cependant remplacé progressivement par une fosse toutes eaux.

Prix micro station d’épuration

Le prix d’une micro station d’épuration dépend d’un certain nombre de paramètres. Le premier critère est la technologie d’assainissement de l’eau. En effet, les modèles les plus coûteux sont ceux qui fonctionnent sans électricité.

Hormis la technologie, la contenance constitue aussi un paramètre qui impacte le prix de la micro-station. Exprimée en équivalent-habitant (EH), la contenance représente le potentiel d’habitant d’une résidence. Ainsi, plus la valeur EH est élevée, plus le coût de la micro-station est cher.

Le type de matériau constitue également un critère déterminant du prix de la micro-station. Le composant le plus cher reste le béton. Si vous souhaitez avoir un dispositif moins cher, l’idéal serait d’opter pour le PVC. Toutefois, malgré son bon rapport qualité/prix, il est très peu durable.

De façon générale, pour une micro station d’épuration, il faut prévoir entre 4500 et 6000 euros, en fonction du type de station. En ce qui concerne l’installation du système, il faut prévoir en moyenne entre 2000 et 4000 euros.

Prix d’une fosse septique

Le prix d’une fosse septique varie en fonction de nombreux critères tels que :

  • La capacité ;
  • Le système de rejet des eaux traitées ;
  • le type de sol ;
  • Le besoin de travaux d’évacuation.

Il faut noter que dans le coût de la fosse septique, les plus gros postes de dépenses sont les raccordements, le terrassement et la canalisation. Ainsi, en moyenne, la fosse septique coûte entre 500 et 2000 euros.

En ce qui concerne l’installation, l’idéal serait de prévoir en moyenne entre 3500 et 8000 euros. Il faut rappeler que ce coût dépend essentiellement du devis du professionnel de l’assainissement auquel l’on fait appel.

Qu’est-ce qu’un assainissement individuel écologique ?

Un assainissement individuel écologique est une technique de traitement des eaux usées qui ne consomme pas d’électricité. Son épuration des eaux est basée sur les végétaux et les bactéries. Le traitement de ces eaux s’effectue généralement en trois étapes.

D’abord, on a le prétraitement qui permet de se débarrasser des particules solides en suspension dans l’eau. De ce fait, les bactéries présentes dans l’eau de la fosse interagissent avec les particules solides pour entraîner la liquéfaction.

La deuxième étape de l’assainissement individuel écologique est le traitement. Il s’effectue grâce à l’action de bactéries qui épurent l’eau de la pollution restante. L’évacuation est la dernière étape du processus d’assainissement écologique.

Elle se fait dans le sous-sol ou directement dans un cours d’eau. Dans le dernier cas, il est important d’avoir l’accord du service public d’assainissement non collectif.

Tarifs d’un assainissement individuel écologique

Le tarif d’un assainissement individuel écologique varie en fonction du type de filière et du nombre d’habitants. En plus de cela, il faut considérer le coût de revient de la filière, l’étude préalable, les frais de fonctionnement et la maintenance. Il faut alors retenir que le coût de l’installation d’un système d’assainissement individuel écologique est relativement élevé.

En pratique, ce tarif est en moyenne de 3000 à 12 000 euros. Parallèlement, il est important de rajouter le prix de la vidange qui peut varier entre 150 et 500 euros selon le dispositif. Les contrôles obligatoires sont également à prendre en compte (200 euros en moyenne).

Règlement d’un assainissement non collectif dans son jardin

Le zonage d’assainissement est un document d’urbanisme qui révèle si une résidence individuelle peut bénéficier d’un raccordement au réseau collectif ou non. En France, il est toléré de posséder une fosse septique ancienne, là où le zonage d’assainissement est individuel.

Toutefois, cette autorisation est sous réserve d’entretien et de mise aux normes après achat. Il est en revanche interdit de construire un nouveau logement avec une fosse septique. L’assainissement non collectif en micro station est devenu la norme recommandée par les articles de loi.

Le diagnostic d’assainissement est en outre obligatoire au moment de la vente d’une résidence non raccordée au réseau. Autrement dit, la loi oblige (Grenelle II du 12 juillet 2010) l’acquéreur du bien à effectuer une mise aux normes l’année suivant l’acquisition.

Par ailleurs, depuis 2012, les dispositifs d’assainissement non collectif doivent nécessairement répondre aux normes NF DTU 64.

Pour répondre à toutes ces exigences, la meilleure alternative, c’est de faire appel à Oc Solutions Assainissement. Spécialisée dans l’assainissement autonome et le relevage, cette entreprise est présente dans la conception et la réalisation de vos projets.

Fort de 25 années d’expérience, Oc Solutions Assainissement vous accompagne depuis l’étude de sols en passant par la gestion du volet administratif jusqu’à la maintenance et l’entretien. Avec une équipe experte mise à votre disposition, vous avez la garantie de la parfaite conformité de vos travaux d’assainissement.

Vos News Professionnelles

What do you think?

Written by Vos News Professionnelles

J'adore communiquer sur internet, je propose de publier des contenus pour vous et faire votre publicité afin d'augmenter les performances de votre site web.
Artisan Serrurier Paris 16

L’artisan Serrurier à Paris dans le 16ème arrondissement

Salaire des architectes de solutions AWS en 2022

Salaire des architectes de solutions AWS en 2022