in ,

Connaître le jour de sa mort, est-ce une bonne chose ?

Que feriez-vous si vous n’aviez plus que 30 jours pour vivre ? Ce n’est sûrement pas la première fois que vous entendez ce genre de question. Dans les cours d’école, dans les pauses café au travail, dans les fêtes de famille ou dans les séminaires de développement personnel, les occasions ne sont pas rares pour parler de sa propre mort.

Connaître le jour de sa mort
Connaître le jour de sa mort

Néanmoins, si la situation vous concernait réellement ? Y aura-t-il de bonnes choses à faire ou de mauvaises choses à faire ?

Nous pouvons même aller plus loin : est-ce une bonne chose de connaître le jour de sa mort ? C’est finalement à cette dernière question que nous allons nous concentrer.

Oui, ça nous donne la possibilité de nous préparer

Se préparer à quoi d’ailleurs ? Se préparer pour sa propre mort, c’est planifier par exemple sa succession, c’est arranger les affaires de familles, de manière mettre ses proches, ses héritiers dans les meilleures conditions possibles pour la succession.

Préparer sa mort, c’est aussi organiser ses obsèques. C’est prendre les décisions les plus importantes à la place des proches. Allez-vous être enterré ou incinéré ? Y aura-t-il une cérémonie religieuse ? Vous pouvez aussi prévoir les frais à l’avance afin d’éviter à vos proches ce poids supplémentaire.

Vous pouvez également commander à l’avance les fleurs, la plaque de décès, les cartes des remerciements, etc.

Non, ça ruinerait le sens même de la vie

La vie, c’est l’aventure, l’inconnu et les surprises. Lorsque vous commencez à savoir ce que le lendemain vous réserve, celui-ci perd un peu de sa magie. Lorsqu’on connaît la date de sa mort, on peut penser que le reste de notre vie ne mérite plus d’être vécu. À quoi bon en effet, si rien n’a plus d’importance.  De toute façon, les actes que nous allons accomplir aujourd’hui ne changeront plus rien au résultat.

Oui, car nous pouvons vivre notre vie à fond

Des personnes qui n’ont plus que quelque temps à vivre prennent souvent cette décision de partir à l’aventure une dernière fois. Connaissez-vous le concept du « To Do List avant sa mort » ? Si vous connaissez le nombre de jours qui vous restent à vivre, vous devez sûrement vous dépêcher si vous souhaitez achever cette liste. Forcément, vous allez vivre vos quelques jours à fond.

Non, car ça réveillerait notre nature sombre et égoïste

Il ne faut pas se le cacher. Connaître le jour de sa mort peut réveiller notre côté sombre. Dans les pires des cas, nous pourrions même être tentés de faire des choses illégales. En effet, de toute façon, nous n’avons plus grand-chose à perdre. Seule notre foi peut réellement nous aider dans ce genre de situation. Sur ce point, si vous voulez de l’aide pour la rédaction de ce dernier, cliquez ici.

Oui, afin d’éviter les chocs et les conséquences émotionnels auprès de nos proches

conséquences émotionnels auprès de nos proches
conséquences émotionnels auprès de nos proches

Puisque nous nous y sommes préparés, nous pouvons aussi préparer nos proches. Savoir que vous allez bientôt partir quelque temps auparavant peut leur épargner le choc émotionnel.

Certains peuvent vouloir passer plus de temps avec eux et profiter avec vous de vos derniers instants. D’un autre côté, vivre à fond vos derniers instants avec vos proches n’est pas non plus une mauvaise idée.

Certains d’entre eux peuvent également régler leur différend avec vous afin d’éviter les non-dits qu’on peut souvent regretter.

Non, car ça pourrait influencer notre état de santé mental et physique

Effectivement, certains peuvent le vivre assez mal, sans forcément devenir un criminel. Il est même possible de sombrer dans la dépression ou dans un état de stress avancé si vous apprenez que vous allez bientôt mourir. Ces maux psychologiques peuvent ensuite évoluer vers des maux physiques, qui rendront vos derniers jours encore plus désagréables.

Oui, car vous pouvez vous tourner un peu plus vers votre créateur

Nous avons préféré n’en parler qu’à la fin puisque ce dernier point ne concerne pas forcément tout le monde. En effet, nous avons chacun notre foi, nos croyances et surtout nos opinions concernant la vie après la mort.

En effet, c’est en effet de ça qu’il est question. Est-ce qu’à la fin de cette vie qui s’annonce donc pour bientôt dans notre contexte, aura-t-on droit à une autre vie ? Connaître justement que la fin est proche peut nous faire tourner vers notre créateur. Nous pourrons demander le pardon pour nos péchés et lui offrir nos services pour nos dernières heures.

Conclusion

Répondre à la question s’il serait intéressant de connaître le jour de notre mort serait difficile. En réalité, ça dépend de tout un chacun. Pour une personne en mesure de bien le vivre, il pourra facilement en tirer les avantages. En revanche, certains peuvent le prendre assez mal et subir ensuite des conséquences assez désagréables. Et vous, dans quelle catégorie seriez-vous classé ?

Vos News Professionnelles

What do you think?

Written by Vos News Professionnelles

J'adore communiquer sur internet, je propose de publier des contenus pour vous et faire votre publicité afin d'augmenter les performances de votre site web.
Recouvrement de créances

Recouvrement de créances : comment choisir le bon logiciel ?

outils du Marketing Digital

Les outils du Marketing Digital en 2022