in

Comment devenir hypnothérapeute ?

Alternative medicine therapist using pendulum to make a diagnosis

Si elle était perçue autrefois comme une technique non accessible, l’hypnose est désormais mieux appréhendée. En effet, cette technique a fait ses preuves dans le soulagement de divers maux aussi bien physiques que psychiques.

Étant désormais considérée comme un remède simple et efficace par bon nombre d’adeptes et de spécialistes, plusieurs personnes désirent se former à sa pratique. Si vous faites partie de ceux-là, lisez cet article pour découvrir quelques astuces qui vous permettront de devenir un hypnothérapeute compétent.

Trouver un centre de formation adapté

Le choix d’un institut de formation en hypnose passe par une analyse du niveau de professionnalisme des enseignants. Pour cela, il faut se référer aux avis des anciens élèves sortis du centre de formation en hypnose.

Ensuite, il serait judicieux de vérifier la nature des enseignements dispensés dans cet institut. De façon concrète, il est question de s’assurer que les cours ne sont pas que théoriques ; mais que vous aurez une masse d’heures importante pour les séances pratiques.

Ce sont ces exercices répétés qui vous permettront d’être plus tard un hypnothérapeute compétent. Pour optimiser la formation, il est aussi conseillé de sélectionner un programme pratique et présentiel.

Viser un niveau de compétence

Pour cette formation, il existe trois niveaux de compétence et de certification pour les apprenants. Dans un premier temps, il y a les techniciens, ensuite viennent les praticiens, et enfin les maitres-praticiens.

Toutefois, les missions sont les mêmes, quel que soit le niveau de formation recherché. Ce qui signifie que vous aurez à analyser les nécessités du patient, dans le but d’identifier son problème.

Par la suite, il faut planifier les séances d’accompagnement et définir les objectifs. Et enfin, plus qu’un soignant, vous devriez être ici un guide pour le patient dans l’atteinte de ses objectifs.

Pour se former aux différentes techniques d’hypnose de façon efficace, il est capital d’appliquer régulièrement les techniques d’hypnose sur des patients réels.

Choisir une spécialité

En prélude à la formation, il est recommandé de choisir un seul domaine de compétence plutôt que d’embrasser plusieurs. En effet, bien que l’objectif soit le même partout, la maitrise d’une seule technique permet d’être plus efficace.

Hypnothérapie et Hypnose ludique

Dans un premier temps, il est essentiel de préciser que l’hypnose de scène diffère de celle qui est faite dans un but thérapeutique. En réalité, la première forme d’hypnose est faite dans le but de divertir le public. Par contre l’hypnose thérapeutique est utilisée comme un remède qui sert à soulager de certains malaises psychiques ou physiques.

Comme vous pouvez vous en doutez, l’hypnose ludique est un processus simple et facile à connaitre. En revanche, l’hypnose thérapeutique fait appel à un ensemble de techniques assez complexe et nécessitant des prérequis.

L’hypnose traditionnelle

C’est la plus vieille forme d’hypnose, fondée sur des analogies directes que seul l’hypnothérapeute choisit. Cette forme d’hypnose est utilisée aussi bien en spectacle, que dans des cas de traitement thérapeutique. Très simple à appliquer, le processus consiste à donner des ordres à un sujet qui inconsciemment s’exécute automatiquement.

Vous l’aurez bien compris, les effets de l’hypnose classique sont immédiats, et c’est pour cette raison qu’elle est qualifiée d’hypnose directe. Durant la séance, l’hypnothérapeute reste le seul maitre dominant, pendant que le sujet est inerte et soumis.

L’hypnose ericksonienne

Le nom de cette forme d’hypnose vient de celui de son créateur qui n’est nul autre que Milton Erickson. Contrairement à l’hypnose classique, la technique de l’ericksonienne est fondée sur une formule indirecte. C’est d’ailleurs ce qui fait la spécificité de cette forme d’hypnose, et laisse place à l’usage d’un langage flexible.

Ici, l’hypnothérapeute ne donne pas des ordres, mais il fait des suggestions à travers des métaphores. Le praticien n’a pas pour rôle de contrôler l’induction, mais il sert de guide au patient qui se sent à la fois utile et autonome. Ce faisant, l’hypnose ericksonienne met l’accent sur l’implication du patient dans le processus de sa guérison.

En d’autres termes, on pourrait dire que cette forme d’hypnose favorise une coopération entre les deux parties. Ce qui facilite d’ailleurs l’atteinte des objectifs qui ont été fixés au départ. Pour vous former à l’hypnose ericksonienne, vous devriez développer quelques aptitudes à savoir :

  • être à l’écoute du patient ;
  • l’adaptation à la particularité des différents cas présentés par les patients ;
  • aider le patient à redécouvrir la confiance en lui ;
  • pouvoir conduire le patient à faire usage des ressources dont il dispose.

Enfin, il faut retenir que, quel que soit le type d’hypnose choisi, l’acquisition de quelques prérequis est très bénéfique pour la formation.

Vos News Professionnelles

What do you think?

Written by Vos News Professionnelles

J'adore communiquer sur internet, je propose de publier des contenus pour vous et faire votre publicité afin d'augmenter les performances de votre site web.
Le sommeil et le CBD : cette huile qui vous aide à bien dormir

Le sommeil et le CBD : cette huile qui vous aide à bien dormir

Devenir coach de vie : que faut-il savoir avant de s’engager ?